NTT veut tester l’accès Internet sans fil dans une gare de Tokyo

Par
Le 19 juillet 2002
 0

L’opérateur japonais NTT voudrait installer un service de connexion à Internet haut débit sans fil dans les gares pour télécharger des contenus sur PDA.

L'opérateur japonais NTT voudrait installer un service de connexion à Internet haut débit sans fil dans les gares pour télécharger des contenus sur PDA.

Nippon Telegraph and Telephone (NTT) voudrait tester le mois prochain un service de connexion Internet mobile à haut débit dans une gare de Tokyo, selon Reuters.

L'objectif est de proposer aux usagers du métro un service qui leur permette de télécharger différents contenus sur leur assistant numérique personnel.

Le géant japonais des télécommunications aurait précisé que cette expérimentation, gratuite pour les utilisateurs, sera basée sur un réseau LAN (local area network).

Au Japon, plus qu'ailleurs, les téléphones portables ont pris le pas sur les terminaux de type PDA et ordinateurs de poche, et ce grâce au succès nippon de l'Internet sur téléphone mobile (i-mode, CDMA).

La direction de NTT estime donc que son projet pourrait séduire le consommateur utilisateur de PDA, et assurer un nouveau débouché commercial au groupe :

"Nous pensons être en mesure d'attirer les utilisateurs par centaines de milliers, ce qui devrait nous permettre de dégager des bénéfices d'ici trois ans", signalait à Reuters Tadao KOBAYASHI, Président de NTT BroadbandPlatform, la filiale de NTT East en charge de ce projet.

Le Président de NTT-BP a par ailleurs précisé que l'abonnement à un tel service pourrait être facturé entre 1 600 et 2 000 yens par mois (de 14 à 17 euros environ).

Pour mener à bien son projet, NTT-BP s'est associé aux sociétés ferroviaires Keio Electric Railway et Keihin Electric Express Railway. Les fabricants d'assistants numériques Casio Computer, Hitachi et NEC se sont également engagés aux côtés de NTT.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top