Verizon facture le haut débit en fonction des données

01 juin 2018 à 15h36
0
L'opérateur mobile américain lance un nouveau mode de paiement du haut débit basé sur la quantité de données transmises et non le temps de connexion

Verizon Wireless, premier opérateur mobile américain, propose de facturer sa nouvelle offre d'internet haut-débit en fonction de la quantité de données envoyées, et non plus du temps de connexion.

La coentreprise de l'américain Verizon Communications et du britannique Vodafone, a lancé en janvier un réseau haut-débit à connexion permanente pour les entreprises baptisé « Express Network ». Ce nouveau réseau couvre 20% de sa zone de couverture, de Boston à la Virginie sur la côte est, et la Silicon Valley, Salt Lake City et San Francisco Bay sur la côte ouest.

Dans le cadre de sa nouvelle offre, Verizon Wireless propose un tarif de 35 dollars par mois pour un trafic de 10 mégaoctets, et de 55 dollars pour 20 Mo.

Alors que le mode de facturation des réseaux haut débit fait débat au sein des fournisseurs d'accès, la plupart ont jusqu'ici appliqué des systèmes de facturation à la minute.

Mais pour Verizon Wireless dont la maison mère, sévèrement touchée par la crise des télécoms, vient d'annoncer récemment la suppression de 10.000 emplois supplémentaires en 2002 pour réduire ses coûts, ce mode de facturation est certainement plus rentable... Un exemple à suivre ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Nokia confirme ses alliances avec OperaSoftware et RealNetworks
Haut de page