Deutsche Telekom ne sera pas candidat à l’UMTS en France

Par
Le 29 octobre 2001
 0

Ron SOMMER, Président du directoire de Deutsche Telekom, ne souhaite pas acquérir une licence UMTS française.

Ron SOMMER, Président du directoire de Deutsche Telekom, ne souhaite pas acquérir une licence UMTS française.

L'opérateur Deutsche Telekom n'envisage pas d'acquérir une des deux licences de téléphonie de troisième génération (3G) encore disponibles sur le marché français.

La direction du géant allemand des télécoms aurait déclaré la semaine dernière que la société ne déposerait pas de candidature, malgré le rabais consenti par le gouvernement français.

L'opérateur entend se concentrer sur l'intégration des sociétés que le groupe a nouvellement acquises, a signalé Ron SOMMER, Président du directoire de Deutsche Telekom, au quotidien financier Handelsblatt.

Dans un entretien publié dans ce journal M.SOMMER s'interroge : "Pourquoi devrions-nous aller en France maintenant ?"

Le dirigeant de Deutsche Telekom a rappelé que son entreprise ne souhaite pas investir dans un réseau UMTS dans un pays où l'opérateur n'a pas de clientèle en téléphonie mobile.

Par ailleurs, Deutsche Telekom a déjà versé 8,4 millions d'euros environ pour acquérir aux enchères une licence UMTS en Allemagne.

Depuis l'acquisition de VoiceStream, opérateur américain de téléphonie mobile, l'expansion du groupe télécom allemand sur de nouveaux marchés est interrompue pendant un délai indéterminé, a précisé Ron SOMMER.

Le président du directoire estime qu'il convient donc maintenant de passer à une phase d'intégration des sociétés acquises.

Deutsche Telekom publiera mercredi ses résultats financiers concernant le troisième trimestre 2001. Certains analystes prévoient une perte de plus d'un milliard d'euros, liée en partie à l'intégration de VoiceStream dans les comptes de la société.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top