Business Objects développe sa stratégie sur le marché mobile

Par
Le 28 juin 2001
 0

Business Objects consolide sa stratégie de business intelligence mobile et lance la nouvelle version d’Infoview.

Business Objects consolide sa stratégie de business intelligence mobile et lance la nouvelle version d'Infoview.

Editeur de solutions «e-business intelligence» (e-BI), Business Objects, réalise de nouveaux partenariats, et lance la version 4.0 de son portail d'intelligence économique mobile : Infoview Mobile.

Infoview Mobile permet aux utilisateurs d'accéder aux informations clés de l'entreprise à partir de leur portable ou de leur assistant personnel (PDA).

Infoview Mobile 4.0 permet également aux utilisateurs de PDA de télécharger des rapports WebIntelligence (Business Objects) via la synchronisation, puis de les consulter en mode hors ligne.

Par ailleurs, Business Objects réalise de «solides» alliances et accords de revente. , fournisseur de logiciels et de services d'infrastructure mobile, a intégré Infoview Mobile 4.0 dans ses solutions de gestion.

Aspective, fournisseur de solutions e-business, Handspring, fabricant d'assistants numériques, collaborent également avec Business Objects pour fournir des solutions de business intelligence basées sur Infoview Mobile 4.0.

La branche Conseil du cabinet PricewaterhouseCoopers, déjà liée à Business Objects par un accord «intégrateur système», compte également soutenir Infoview Mobile.

Pour assurer le support de sa plate-forme, Business Objects a travaillé avec l'opérateur mobile japonais NTT DoCoMo et a récemment obtenu la certification i-mode, le standard Internet mobile de DoCoMo.

Infoview Mobile 4.0 s'exécute à la fois sous plates-formes NT et UNIX, sous PDA Palm OS (Palm Pilot, 17 Workpad, HandSpring Visor et Prism) et PDA Windows CE (Compaq iPACQ et HP Jordana).

Sur la nouvelle version d'Infoview Mobile, le support 'natif' de PocketIE HTML a été ajouté aux supports WML, HDML et i-mode.

«Le concept business intelligence sans fil est aujourd'hui une réalité», affirme Mark TICE, Vice-président de Business Objects.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top