AOL intensifie sa lutte anti-phishing

0
Le FAI America Online, filiale Internet de , s'attaque au vol d'identité numérique et à la fraude aux coordonnées bancaires ou "phishing".

Parallèlement à sa lutte "anti-spywares", AOL va intensifier sa stratégie de protection contre le vol de données sensibles par le biais d'e-mails liés à des sites web frauduleux.

AOL a précisé mercredi 5 octobre 2005 avoir négocié des partenariats avec les sociétés spécialisées MarkMonitor et Cyveillance. Le FAI va également étendre la portée de l'accord passé avec Cyota Inc.

L'objectif de la filiale Internet de Time Warner est de développer une stratégie efficace de lutte contre le vol numérique d'identité et de coordonnées bancaires ou "phishing".

Les partenaires américains d'AOL vont l'aider à identifier et à bloquer les sites qui se font passer pour des sociétés légitimes, le plus souvent des établissements bancaires.

Le fournisseur d'accès et de services Internet va également scruter le web afin de déceler les nouveaux sites qui pratiquent le phishing ainsi que les liens suspects.

"La seule différence entre un individu, ou une entité, qui pratique le phishing et un agresseur armé est que le premier dispose d'un clavier, l'autre d'une arme", a déclaré dans un communiqué Tatiana Platt, VP d'AOL.

Le phishing a de quoi inquiéter :

Mi-septembre 2005, une vingtaine de banques sud-européennes ont été victimes de ce type d'attaques. En mai dernier, BNP Paribas, CCF, CIC et la Société générale, en ont fait les frais, la Banque de France en juin. Outre-Atlantique, les sociétés Bank of America, ChoicePoint, LexisNexis et PayMaxx, comptent parmi "les infortunées".
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page