Microsoft attaque à nouveau en justice des spammeurs

03 décembre 2004 à 00h00
0
Le numéro un mondial du logiciel a déposé jeudi aux Etats-Unis des plaintes contre des individus accusés d'envoi en volume de spams pornographiques.

Microsoft (www.microsoft.com) a déposé aux Etats-Unis de nouvelles plaintes contre des individus accusés d'avoir expédié en masse des courriers électroniques non sollicités ou "spams".

Le 2 décembre 2004, le numéro un mondial de l'édition de logiciels a porté l'affaire devant la cour supérieure du comté de King, Etat de Washington.

Sept personnes, dont l'identité n'a pas été dévoilée, auraient bafoué la loi fédérale "Can-Spam" qui impose qu'une mention claire soit intégrée aux e-mails commerciaux explicitement pornographiques.

Autrement dit, la mention "sexuellement explicite" doit être incluse dans "l'objet" et au début des messages aux images crues.

La firme de Redmond estime par ailleurs que les personnes et organisations suspectées d'avoir envoyé ces courriels à travers le monde n'ont pas fourni aux destinataires les moyens de ne plus faire partie de leurs listes.

"Conformément à la loi, le matériel et les publications à caractère sexuellement explicite vendus en magasin doivent être recouverts de papier kraft par le vendeur une fois achetés. Il est important que les consommateurs soient protégés de la même manière lorsqu'ils sont en ligne", a souligné Nancy ANDERSON, juriste chez Microsoft.

Globalement, Microsoft mène une centaine de procès aux Etats-Unis contre des spammeurs.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet