Paris n’envisage pas de migration "massive" vers le libre

15 octobre 2004 à 00h00
0
La capitale française vient de publier les résultats d'une étude sur la faisabilité d'une migration de ses infrastructures informatiques vers "le libre".

La Ville de Paris (www.paris.fr) vient de rendre publics les résultats de l'étude économique réalisée par Unilog Management sur "la migration vers le logiciel libre."

Cette étude, qui n'engage pas la municipalité dirigée par Bertrand DELANOE (PS), pourrait influencer les choix futurs de la Ville en matière de solutions informatiques.

Globalement au niveau national, le mot d'ordre est de passer de l'ancien régime administratif, à la révolution numérique, le tout en faisant jouer la concurrence et en serrant les budgets. Dans un tel contexte, le logiciel libre peut apparaître comme une alternative intéressante.

Or, pour la capitale française, "une migration massive à court terme vers le libre, immédiate et totale, apparaît incompatible avec l'état d'origine du parc et du système informatique, vétuste selon un audit réalisé en 2001".

Toutefois, Paris veut se donner les moyens "de sortir de la dépendance informatique vis-à-vis de fournisseurs en situation de monopole de fait."

Pour renouveler et étendre l'équipement informatique de ses services, moderniser ses systèmes, et assurer leur homogénéisation, la Ville de Paris "entend privilégier dans ses choix, les critères de l'interopérabilité et de la compatibilité entre logiciels libres et non libres."

Le schéma directeur informatique de Paris pour 2004-2007 est doté d'un budget de 160 M€.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test de It Takes Two : il en faut deux pour être heureux
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Accusé d'ambiance toxique depuis 3 ans, Quantic Dream annonce gagner ses procès
Les serveurs de GitHub piratés pour du minage de crypto, l'entreprise enquête
Test Huawei freebuds 4i : les True Wireless ANC abordables gagnent encore en puissance
Les téléviseurs LG enroulables sont désormais disponibles en précommande
Destroy All Humans! se posera sur Nintendo Switch en juin
Haut de page