Net2one lance MobineNews, un kiosque SMS / Vocal

Jérôme Bouteiller
12 décembre 2002 à 00h00
0

Après avoir été agrégateur, Net2one devient "distributeur" en lançant Mobinews, un service de kiosque d'informations et de divertissements SMS / Vocal.

A l'heure du renouveau de l'internet mobile, les indépendants sortent de l'ombre des opérateurs. Après avoir été agrégateur, la jeune pousse parisienne Net2one, fondée par jérémie Berrebi devient "distributeur" en lançant Mobinews, kiosque d'informations et de divertissements SMS / Vocal.

Héritier de Net2one.com, Mobinews est un service d'alertes sur l'actualité, auquel l'internaute doit s'abonner (via un serveur audiotel) et qu'il pourra consulter, après avoir reçu un sms, sur un serveur vocal. Au lancement, le kiosque compte environ 25 éditeurs dont NetEconomie.com, LaTribune, CineMovies, UniversBD ou encore GoStade.

Payant, ce service s'inspire du modèle économique du minitel avec un partage des revenus (reversements audiotel) entre éditeur et kiosque (net2one) mais introduit également la notion d'intéressement pour les promoteurs du service (portails internet).

A l'heure du renouveau des portails mobiles (i-mode chez Bouygues, Mobile Multimédia chez SFR, SPV chez Orange), Mobinews joue donc l'ouverture et cherche à séduire l'ensemble des internautes et des mobinautes, quitte à s'inscrire en alternative au coûteux modèle SMS+, loin d'avoir convaincu les médias en ligne.

Après les expériences nuancées de PhoneReader, Aladdino ou encore Mobipocket sur le marché des ordinateurs de poche, le projet de Mobinews est donc clairement ambitieux compte tenu des moyens financiers de la jeune pousse parisienne et des ambitions de MSN, et autres géants du web dans ce métier.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top