SFR propose deux formules de tarification à la seconde

Par
Le 20 novembre 2002
 0

Après Bouygues Telecom et Orange, SFR propose à ses abonnés de souscrire à une formule de tarification à la seconde "dès la première seconde".

Le 7 novembre dernier Orange (France Télécom), premier opérateur mobile français devant SFR (Cegetel) et Bouygues Telecom, annonçait qu'il supprimait la surfacturation des appels vers les mobiles des réseaux concurrents.

Dans le cadre de la mise en place de la fameuse facturation à la seconde, Orange avait imposé à ses abonnés un "complément" de 0,12 euro par minute sur les appels vers les mobiles SFR et Bouygues Telecom !

Finalement, il n'est plus question de surfacturation chez Orange. L'opérateur maintient bien entendu la facturation à la seconde, et propose à ses abonnés aux forfaits deux alternatives en la matière.

De son côté, SFR n'a pas tardé à réagir : d'une part, pour prendre acte "avec satisfaction" de la décision prise par Orange pour arrêter la surfacturation vers les réseaux concurrents et, d'autre part, afin de présenter une offre à ses abonnés pour la facturation à la seconde.

Pour mémoire, depuis le 2 septembre dernier, SFR propose à ses abonnés une formule de tarification à la seconde après la première minute, "sans surtaxe vers les autres réseaux".

C'est en fait l'offre basique de facturation à la seconde, chère à l'organisation de défense des consommateurs Que-Choisir, aujourd'hui proposée par les trois opérateurs mobiles français.

Comme Orange et Bouygues Telecom, SFR va également offrir la possibilité à ses abonnés de souscrire à une formule de tarification à la seconde "dès la première seconde" pour 3 euros par mois, même montant que chez ses concurrents.

Cette option "mise en place progressivement à partir de la mi-décembre 2002" peut être choisie par l'ensemble des abonnés SFR : "grand public, professionnels et entreprises".
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top