Le réseau CDMA de China Unicom peut-il faire de l’ombre au GSM ?

Par
Le 12 août 2002
 0

China Unicom, second opérateur mobile chinois, aurait séduit 15 000 nouveaux abonnés CDMA par jour en juillet, d’après le quotidien China Daily.

En juillet, le deuxième des opérateurs mobiles chinois, China Unicom, aurait enregistré 15 000 nouveaux abonnés par jour à son réseau CDMA (code division multiple access), selon le quotidien China Daily.

Cette norme d'origine américaine a été créée par la société Qualcomm. CDMA est le concurrent direct en Chine du GSM européen (global system for mobile communications), le pays utilisant les deux normes.

Bien que le GSM reste la norme la plus populaire en Chine, le CDMA gagne des points avec le lancement d'un réseau, basé sur cette technologie US, sur l'ensemble du territoire par China Unicom, en partenariat avec Qualcomm et des vendeurs locaux.

La croissance du nombre d'abonnés CDMA pour China Unicom s'expliquerait par la volonté de l'opérateur d'élargir son offre, jusque-là centrée sur le haut de gamme, au marché de masse. La demande étant motivée par de nouvelles offres promotionnelles.

China Unicom, souligne Yang Xianzu son Président, emploie donc les grands moyens pour "accélérer le développement, améliorer la qualité de service et accroître son efficacité et sa compétitivité."

L'opérateur annonce avoir atteint le chiffre d'1 million d'abonnés CDMA début juin 2002. Va-t-il finalement atteindre l'objectif ambitieux de 4,7 millions d'abonnés "2G +" d'ici la fin de l'année ?

Bien que la stratégie adoptée par China Unicom puisse éloigner des clients de son réseau GSM au profit du CDMA, sa direction estime qu'il est encore trop tôt pour rendre compte de l'influence économique des "conflits" potentiels entre les deux réseaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top