La CNIL accepte finalement un test de vote en ligne à Vandoeuvre

01 juin 2018 à 15h36
0
Il y a une dizaine de jours, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) refusait un projet d'expérimentation du vote électronique sur la commune lorraine de Vandoeuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle).

La Commission avait estimé que le mode d'organisation de ce test, imaginé par la ville et la société américaine Election.com, ne remplissait pas "les conditions minimales qui rendraient une telle expérimentation utile".

Par ailleurs, la CNIL soulignait que l'organisation matérielle du "e-vote", listes électorales, dépouillement, devait dépendre de dispositifs situés à New York, "échappant ainsi à tout contrôle effectif des autorités nationales".

Finalement, la mairie de Vandoeuvre a changé son fusil d'épaule et proposé que ce test pour l'élection présidentielle se déroule dans un seul bureau de vote, à l'Hôtel de ville, et non à distance comme prévu initialement.

Ce concept limite bien évidemment l'intérêt du vote en ligne, qui ne doit pas être un simple changement de support, du papier au numérique, mais bien un vote à distance...

Mais à ce jour, La CNIL estime que "la possibilité de voter depuis son domicile ne garantit pas que le vote soit dégagé de toute influence ou de toute pression."

La mairie a donc choisi de proposer une alternative à son projet initial écarté par la CNIL le 10 avril dernier. La municipalité aurait prévu un ordinateur pour chaque isoloir, trois en tout, en plus du système de vote traditionnel.

Chaque électeur de la commune pourra utiliser le vote électronique si il le souhaite.

Enfin, la mairie affirme dans un communiqué "qu'à aucun moment, l'identité de l'électeur ne pourra être rapprochée du mot de passe et du code d'accès qui lui seront confiés sur place pour lui permettre d'exprimer son vote."
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Creative annonce le D.A.P Jukebox 3
Athlon 4 0.13 micron avec 512 Ko de cache ? (maj)
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
Haut de page