Nokia vise 2008 pour les téléphones mobiles WiMAX

Vincent
11 octobre 2006 à 18h41
0
000000FA00137488-photo-internet-wifi-wimax.jpg
Si différentes marques de téléphones mobiles dont ont il y a quelques semaines confirmé leur intérêt pour la technologie WiMAX qui pourrait devenir à terme dans sa version mobile une solide alternative aux normes de haut-débit mobiles actuelles, c'est au tour de Nokia d'annoncer son intérêt pour le développement des premiers mobiles WiMAX.

Le haut-débit mobile HSDPA commence à peine à être disponible auprès de certains opérateurs Français (Orange, SFR) qu'il sera bientôt dépassé ? Simple évolution de la technologie UMTS actuelle, le HSDPA sera fort logiquement populaire dans les prochains mois - les trois principaux opérateurs Français allant être compatibles avec cette norme de connexion mobile -, mais sera vite complété par de futures offres 4G actuellement en préparation par les constructeurs de mobiles et les opérateurs télécoms.

Et c'est justement là où le bat blesse. Si la norme 3G était déjà découpée en trois technologies distinctes avec l'UMTS pour l'Europe, le CDMA2000 1x EVDO pour les Américains et le TD-SCDMA pour les Chinois, la norme 4G ne sera visiblement pas non plus standardisée, chaque constructeur imaginant sa propre norme de connexion mobile de nouvelle génération.

Ainsi, Samsung a par exemple annoncé pour sa norme 4G avoit atteint des débit de 100 Mb/s, soit plus de 50 fois les débits de l'actuel 3G/HSDPA et ses déjà excellents 1,9 Mb/s. Cette fois, c'est au tour de Nokia d'imaginer la 4G de demain en annonçant avoir mis au point une plateforme baptisée « Flexi WiMAX Base Station » et permettant d'améliorer le développement et le déploiement associé des infrastructures 4G WiMAX (IEEE 802.16e-2005) de part le monde.

0190000000326477-photo-sch-ma-wimax-intel.jpg
Schéma WiMAX


Cette plateforme WiMAX pour opérateurs qui utilisera des bandes de fréquence 2,5 GHz à la fin 2007 et 3,5 GHz au premier trimestre 2008 permettra au finlandais de commercialiser ses premiers téléphones mobiles WiMAX dans le courant de l'année 2008. Toujours avec le soutien de différents acteurs du monde de la téléphonie mobile dont Intel, Motorola, Nokia ou Samsung, la technologie WiMAX adaptée aux mobiles pourrait bien rencontrer un succès important et supplanter à termes les connectiques mobiles d'aujourd'hui, et ce, plus rapidement.
Modifié le 20/09/2018 à 15h38
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top