Free attaque un abonné pour diffamation

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000000048962-photo-hauts-d-bits-fibre-optique.jpg
Free aurait déposé plainte pour diffamation contre un de ses clients, a indiqué l'association « SOS Internautes » dimanche 8 octobre 2006. Lassé de ne pouvoir accéder à Internet, « échaudé par le mutisme de ses interlocuteurs », l'abonné aurait fait part de ses mésaventures sur le forum de l'association en utilisant le terme "arnaque" à propos du service rendu par le FAI.

Bien que le commentaire ait été supprimé « quelques heures » après sa mise en ligne, le FAI a eu vent du billet et fait le choix de poursuivre son client comme il l'avait fait, en mars dernier, dans le cadre d'une affaire similaire. Selon SOS, association de particuliers qui s'est donnée pour mission d'informer, d'aider et de défendre les internautes, l'abonné ayant employé le terme « arnaque » aurait précédemment remporté une victoire en justice contre la filiale du groupe .

« Bien que les propos tenus par ces internautes puissent paraître excessifs, cette action est disproportionnée, et vise à faire des exemples ponctuels sans chercher la négociation »,a souligné l'association dans son communiqué.


Dans une enquête publiée le 28 septembre dernier par « 60 Millions de consommateurs », 82% des internautes interrogés se sont déclarés satisfaits des services de Free.

Mise à jour : notre confrère PCInpact nous apprend que le forumeur en question aurait également publié dans son message, les coordonnées personnelles d'un des membres du conseil d'administration de Free, avec adresse, téléphone, et d'autres détails personnels. Ce qui expliquerait et justifierait davantage la démarche judiciaire de Free, même si cette plainte concerne principalement « la diffamation » et non « la diffusion de données personelles et privées ».

Le 11 octobre 2006, l'association SOS Internautes nous fait savoir que le membre du conseil d'administration de Free en question avait également décidé de porter plainte à titre personnel. Une plainte qui n'aurait pas été recevable du fait que les coordonnées publiées seraient consultables par tout le monde via l'utilisation d'un moteur de recherches. Iliad (maison mère de Free) aurait porté plainte suite à l'utilisation du verbe « arnaquer » laissé sur le forum par l'internaute visé.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Canon / Toshiba : des écrans SED pour 2008
  Dark Messiah Of M&M  à l'honneur en images
Films Blu-ray 50 Go en approche chez Sony
Intel prépare ses chipsets Bearlake avec FSB 1333
Recherche de vidéos : Microsoft signe avec Blinkx
L'avenir de Windows Mobile avec Crossbow
Le PCI-Express 2.0 bientôt finalisé
Nokia s'intéresse de près à la navigation GPS
Quoi de neuf en jeux vidéo ce lundi ?
Les configurations de référence d'octobre 2006
Haut de page