PS3 et carte ATI pour du calcul distribué ?

25 août 2006 à 15h59
0
00FA000000213957-photo-ati-r580.jpg
Dans le but de disposer d'une puissance de calcul toujours plus importante, les responsables du projet Folding@Home viennent d'annoncer qu'ils s'étaient associés avec Sony pour tirer parti du processeur Cell utilisé par la future Playstation 3. L'architecture de ce dernier se prêtant particulièrement bien à ce type de calculs, ils ont décidé de développer un client Folding@Home spécialement conçu pour fonctionner sur PS3. Ils indiquent par ailleurs s'intéresser de plus en plus aux capacités de calcul des Processeurs graphiques ATI récents, qui disposent d'importantes capacités en termes d'opérations à virgule flottante.

Calcul distribué ?

Mais avant de détailler ces quelques informations, peut-être serait-il bon de rappeler en quoi consiste le « « grid computing » ou calcul distribué ? Pour simplifier, il s'agit d'associer plusieurs machines distinctes au traitement d'une même activité pour bénéficier d'une puissance de calcul globale qu'il serait difficile, voire impossible, de réunir au sein d'une même machine. Certaines sociétés spécialisées louent la puissance de leurs parcs de machine à ceux qui auraient besoin d'effectuer ponctuellement des calculs colossaux. D'autres, parce qu'ils ne disposent pas forcément des fonds suffisants, et ne génèrent pas d'argent, choisissent de faire appel à la bonne volonté des internautes. En matière de recherche médicale, la demande en puissance de calcul est infinie. Elle est notamment utilisée pour analyser la structure de certaines protéines afin de mieux comprendre leur fonctionnement ou pour simuler l'effet de certains traitements contre des maladies comme le Sida ou le cancer.

00351701-photo-worldcommunitygrid-prot-ines.jpg
Pourquoi pas ne pas fédérer les bonnes volontés et profiter de la puissance dormant dans les millions de machines allumées et inexploitées dans le monde pour faire avancer la recherche ? C'est de ce constat que sont nés des projets comme World Community Grid (FighAIDS@Home) ou Folding@Home. Dans les deux cas, il est proposé aux internautes qui le souhaitent de participer à des projets de recherche médicale non lucratifs, en partageant avec l'ensemble de la communauté les ressources de leur machine. Un simple logiciel et une connexion à Internet suffisent. Le premier se charge d'occuper votre processeur lorsque vous ne l'utilisez pas et accomplit des calculs qui permettent de faire progresser la recherche. La seconde est utilisée pour l'envoi des résultats et la réception des données à traiter. Un certain nombre de points est attribué à chaque phase de calcul effectué afin de pouvoir quantifier la progression du projet et les efforts de chacun.

PS3 et puces ATI

Abus de puissance de calcul ne nuit jamais, diront les responsables de ces projets. Afin d'aller encore plus vite et encore plus loin, les chercheurs de Stanford ont planché sur le processeur Cell de la Playstation 3. Ce dernier, qui n'a pas été créé exclusivement pour cette console, dispose de capacités de calcul très importantes, notamment grâce à ses sept unités de traitement. A l'aide d'un nouveau client logiciel, développé en accord avec Sony, les responsables de Folding@Home estiment que chaque console pourrait délivrer une puissance de 100 Gigaflops, soit cent milliards d'opérations à la virgule flottante par seconde.

015E000000351696-photo-folding-home-ps3.jpg
Interface de Folding@Home sur Playstation 3


Le processeur graphique de la console serait quant à lui utilisé pour l'affichage à l'écran en temps réel de l'avancée des calculs, avec par exemple la possibilité d'explorer, en 3D, la protéine traitée, tout en bénéficiant d'effets tels que le HDR (high dynamic range).

En parlant de processeurs graphiques, les chercheurs de Stanford se sont également penchés sur le R580, la petite dernière du canadien ATI. Les évolutions introduites par rapport au R520 rendent ce processeur particulièrement intéressant pour des calculs de ce type, indiquent-ils, notamment - là encore - en raison d'excellentes performances en matière d'opérations à la virgule flottante. « Nous attendons beaucoup du R600 », explique Stanford dans sa FAQ. Grâce à une application revue pour tirer parti des spécificités des processeurs graphiques, certains traitements peuvent être réalisés de 20 à 40 fois plus vite qu'avec un CPU.

Participer ?

Des milliers d'internautes participent déjà à ces projets à travers le monde, de façon purement bénévole. Souvent, ils se regroupent en équipes, en alliances ou en fédérations, qui entrent en « compétition » les unes avec les autres. Aucun prix, aucune récompense ne viendra remercier les vainqueurs, mais l'esprit de compétition entretient une émulation qui pousse les acteurs de ce projet à le faire avancer. La communauté des forums Clubic est particulièrement investie dans cette mission puisqu'elle se situe au quatrième rang mondial du projet World Community Grid (voir FightAIDS@home : Clubic dans le Top 5 mondial !) !

Chacun peut peut trouver plus d'informations ou s'associer à cet effort en consultant le sujet dédié à la Team Clubic dans notre forum ou les sites dédiés à chaque projet, World Community Grid et Folding@Home.

015E000000351709-photo-world-community-grid-capture-client.jpg
Client World Community Grid en action
Modifié le 18/09/2018 à 15h04
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Coolpix S9 : un ultra-compact stylé chez Nikon
Une page et des images de  Halo 2  sur PC
GeForce 7600 GS/GT AGP en test sur Clubic
L'actualité hebdomadaire caricaturée sur Clubic
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Nikon Coolpix S10 : objectif rotatif 10x stabilisé
Des nouvelles de  The Secret Of Atlantis
Nikon Coolpix L5 : un zoom 5x en entrée de gamme
Quelques mois de retard pour  Armed Assault  (màj)
Toshiba lance des cartes SD annoncées à 20 Mo/s
Haut de page