YellowDog : une distribution Linux pour Mac

Kaouane
18 juillet 2001 à 23h24
0
Lorsqu'on entend Linux on pense toute de suite à l'architecture x86 (du 386 au pentium III et tous les autres Processeurs compatibles comme le K6 et le K7), tout simplement parce que la majorité des distributions linux sont destinés à cette architecture, de plus, il y a encore quelques années ont n'en trouvait que pour celle-ci! Bref il manquait une distribution pour PowerPc et donc pour Mac (il y'en a eu plusieurs de faites comme LinuxPPC).
C'est vrai qu'on ne pense pas forcement à remplacer MacOS par Linux, mais pourtant cela se fait et le résultat est très positif... c'est éxactement le même que sur une autre architecture.

Une de ces distributions, la YellowDog vient tout juste de sortir dans sa deuxième version (on est loin du 8.0 de Mandrake... mais la course aux numéros de version n'est pas forcement ce qu'il y'a de mieux pour le consommateur, vous devez comprendre pourquoi).

Avec YellowDog vous pourrez faire cohabiter Linux et MacOS X avec un logiciel de multiboot. La version 2.0 est accompagné d'un environnement d'installation graphique ce qui facilite la tâche des débutants qui pourraient hésiter.

En outre la distribution est fourni avec KDE 2.1/Gnome et plus de 900 logiciels, dont par exemple AbiWord, un traitement de texte prommetteur et déjà puissant.

Pour plus d'informations : http://www.yellowdoglinux.com/ydl_home.shtml
Modifié le 18/09/2018 à 14h49
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Étouffé par les sanctions américaines, Huawei également lâché par les fondeurs chinois
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top