Vie privée : Bruxelles critique Google Street View

01 juin 2018 à 15h36
0
0050000002471774-photo-google-maps-street-view-pegman.jpg
Au Parlement Européen les autorités de protection de vie privée pointent du doigt la fonctionnalité Street View intégrée au service Google Maps. Dévoilé en 2007, le mode Street View a souvent été critiqué pour la nature de certaines images publiées. En août dernier, Hans-Peter Thür, Préposé fédéral à la protection des données (PFPDT), l'équivalent suisse de la CNIL en France, expliquait que les techniques d'anonymisation de Google présentaient plusieurs lacunes.

Pour l'heures les images capturées par les fameuses Google Cars sont exploitées sur une durée d'un an. Cependant, dans une lettre envoyée à Peter Fleischer, conseiller général de Google, les membres du groupe Data Protection Working Party estiment « qu'une rétention maximale de 6 mois pour les copies des images non flouées s'avérerait un bon compromis pour la protection de la vie privée ».

Cette proposition a été remontée directement à la Commission Européenne. Déjà, la commissaire Viviane Reding, chargée de la société de l'information et des médias, affirme qu'elle supervisera cette affaire. Elle déclare ainsi : « En Europe, nous avons des critères très élevés en ce qui concerne la protection de la vie privée. J'attends que toutes sociétés jouent selon les règles prédéfinies ».

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Roaming : plafond des factures pour l'internet mobile
Julien Hodara :
  Borderlands  : deux des trois DLC sur une galette (MàJ)
Défi n°27 : Street Fighter IV sur PC en 3 VS 3 !
La PS3 vit son bug de l'an 2000 en 2010 (màj)
Un premier terminal LG sous Windows Phone 7
France24.com :  transcription écrite automatique
Chili : Google publie un outil de solidarité
Intel : nouveau ventirad en vue pour le socket 775
Antitrust : Microsoft déclare la guerre à Google
Haut de page