Piratage raté d'un collégien qui voulait changer ses notes

13 janvier 2010 à 16h51
0
000000F002741564-photo-casio-fx92-coll-ge-2d.jpg
Un collégien a récemment été mis en examen pour avoir piraté le système informatique de son école, l'établissement privé Saint Joseph d'Arras (Pas-de-Calais). L'élève de 3e « avait récupéré un logiciel sur Internet et avait voulu l'essayer », d'après Elise Bozzolo, substitut du procureur chargée des mineurs, dont les propos ont été rapportés par le quotidien local. « C'était un jeu pour lui ».

L'adolescent de 15 ans, pourtant bon élève, avait notamment tenté de modifier ses résultats dans le système de gestion des notes, sans succès. Il avait alors attaqué le serveur par déni de service, en envoyant 80 000 emails au directeur de l'établissement, ce qui avait provoqué une panne qui n'avait été réparée que quatre jours plus tard. Identifié au moyen de son adresse IP, qu'il n'avait pas pris la peine de camoufler malgré l'étendue de l'offre, puis placé en garde à vue, il avait reconnu les faits.

Le directeur de l'établissement, Dominique Devos, réclame 500 euros de dommages et intérêts à la famille du jeune homme. Son exclusion de deux jours aurait en outre été l'occasion de « débats importants au sein de l'école sur les dangers d'Internet ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
scroll top