Insolite : Ylmf OS, quand Linux s'inspire de Windows XP

0096000002699156-photo-ylmf-os.jpg
A plusieurs reprises, Microsoft a pointé du doigt les réseaux de piratage et marchés parallèles des contrefaçons sévissant en Chine. La firme de Steve Ballmer travaille main dans la main avec la Business Software Alliance afin de protéger les droits de propriété intellectuelle de ses logiciels et notamment en ce qui concerne le système d'exploitation Windows. C'est ainsi que plusieurs pirates ont été lourdement sanctionnés, à l'image de Hong Lei qui écopa cet été d'une peine de 3 ans et demi de prison et d'une amende d'un million de yuan (environ 100 000 euros).

Plusieurs hackers chinois ont alors décidé de migrer vers Linux et plus particulièrement Ubuntu. C'est ainsi qu'est né le système Ylmf OS qui présente la particularité de ressembler comme deux gouttes d'eau à Windows XP. Basé sur Ubuntu 9.10, Ylmf OS ne semble avoir été développé qu'en Chinois. D'autres distributions de Linux avaient déjà repris l'ergonomie offerte par Windows XP, c'était notamment le cas de Linspire, récemment racheté par Xandros. Retrouvez une série de captures d'écran ici.

012C000002699152-photo-ylmf-os.jpg
012C000002699154-photo-ylmf-os.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Cette smart TV 4K Continental 58
Le pack volant de course Logitech G920 + levier Shifter est vraiment pas cher sur Cdiscount
Les prochains écouteurs WF-1000XM4 de Sony se dévoilent en images
Xbox Series X|S : le Dolby Vision HDR se précise, chez les insiders d'abord et demain pour tous
Cette petite souris sans fil Microsoft Wireless Mobile Mouse est à moins de 10€
MSI met le cap sur le ratio 16:10 et annonce de nouveaux appareils gaming et création
Epic Store : The Lion’s Song offert cette semaine, et une surprise prévue pour la semaine prochaine
Les PC portables modulaires et réparables Framework arriveront en Europe d'ici la fin de l'année
Ghostrunner 2 sera exclusif aux consoles nouvelle génération et aux PC
Gigabyte fait un commentaire sur la fabrication chinoise, perd 550 millions et... présente ses excuses
Haut de page