McAfee : les extensions de domaine les plus dangereuses

Par
Le 04 décembre 2009
 0
0096000002330160-photo-mcafee-logo.jpg
La société McAfee, spécialisée dans les solutions de sécurité informatique, vient de publier un rapport dans lequel les experts se sont intéressés à cartographier les menaces sur Internet. Pour ce faire ils ont analysé plusieurs dizaines de milliers de sites web en évaluant leurs risques potentiels et leur TLD.

Au travers de cette étude il apparaît que sur les 688 861 sites Internet passés en revue, 4,1% d'entre eux présentaient un danger potentiel pour l'internaute. Parmi les 20 sites les plus dangereux, 7 d'entre eux sont originaires de la région Asie-Pacifique et 6 possédent une extension générique (.com, .net). En 2008, le .hk (Hong Kong) était en pôle position des extensions les plus dangereuses, cette année elle se retrouve en 34e place. La palme revient désormais au .cm (Cameroun), avec un risque évalué à 36,7%, le .com (Commercial - 32,2%), le .cn (république de Chine - 23,4%), .ws (samoa - 17,8%) et le .info (Information - 15,8%).

02650120-photo-mapping-the-mal-web.jpg


Les sites Internet possédant une extension gouvernementale (.gov), japonaise (.jp), irlandaise (.ie), croate (.hr) ou liée à l'éducation (.edu) se révèlent de leurs côtés les plus sûrs même si McAfee précise avoir observé du contenu malicieux sur des pages hébergées en Croatie mais ne possédant pas une TLD croate. Le .fr se retrouve en 61e place (sur 104) avec un risque évalué 0,5%. Retrouvez l'étude complète en détail ici (PDF en anglais).

0226000002650116-photo-mapping-the-mal-web.jpg

02650118-photo-mapping-the-mal-web.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top