Google limitera l'accès gratuit aux news

0
02646120-photo-google.jpg
La voix de Rupert Murdoch, magnat à la tête de News Corp, a-t-elle été entendue ? Google a annoncé mardi autoriser les éditeurs de presse à limiter le nombre d'accès gratuits à leurs articles indexés par ses soins via le programme First Click Free.

Ce dernier permet à l'internaute d'accéder librement aux contenus de l'éditeur concerné via Google. Cependant, lorsque l'internaute cherche à accéder à une autre page web du site en question, l'éditeur a la possibilité d'exiger une identification et/ou un paiement.

Désormais, précise dans un billet John Mueller, webmaster chez Google Zürich : « nous avons décidé de permettre aux éditeurs de limiter le nombre d'accès en vertu de la politique First Click Free à cinq accès gratuits par utilisateur et par jour. Cette modification s'applique à la fois aux éditeurs de Google News et aux sites indexés dans Google Web Search. Nous espérons que cela encouragera encore plus d'éditeurs à ouvrir davantage leurs contenus aux utilisateurs à travers le monde !  »

Cette annonce intervient après des semaines de bisbilles médiatiques entre Google et les éditeurs presse, en particulier News Corp qui menace de déréférencer massivement ses sites d'information (The Wall Street Journal, The New York Post, The Sun, The Times, The Australian, etc.) Google, moteur de recherche et spécialiste des liens sponsorisés de référence mondiale, est accusé de tirer profit de contenus créés par d'autres sans contrepartie financière pour les éditeurs.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page