AMD dévoile sa feuille de route : Fusion en 2011

Par
Le 12 novembre 2009
 0
00a0000001767636-photo-logo-amd-the-future-is-fusion.jpg
AMD a détaillé hier le chemin qui mène à Fusion, lors d'une conférence au cours de laquelle il a dévoilé sa feuille de route (roadmap) pour les deux prochaines années. Avec le concept de l'APU (Accelerated Processing Unit) mêlant CPU et GPU, le fondeur de Sunnyvale emprunte la même voie que son éternel rival Intel avec Clarkdale. La division processeur de la société compte bien s'inspirer du succès de la division carte graphique pour enfin sortir la tête de l'eau après avoir récemment aligné un dixième trimestre de pertes.

Le premier représentant du concept Fusion devrait comme convenu être l'APU Llano. Cette puce utilisant le procédé de fabrication en 32 nm de GlobalFoundries devrait comptabiliser 1 milliard de transistors. Elle abritera un CPU quadri-cœur comparable au Phenom II, un contrôleur de mémoire vive DDR3 mais aussi et surtout un GPU prenant en charge DirectX 11. Grâce à ce modèle, AMD promet une consommation d'énergie réduite et par conséquent une autonomie allongée. Cette architecture intégrera la plateforme « Lynx » pour ordinateur de bureau et une autre répondant au nom de code « Sabine » pour ordinateur portable.

L'architecture haute performance « Bulldozer » s'adressera quant à elle aux serveurs et ordinateurs de bureau de milieu de gamme et devrait succéder à l'architecture K10 qu'on retrouve notamment dans les Athlon II et Phenom II. Cette nouvelle architecture apportera néanmoins une nouvelle approche du multithreading puisque pour doubler le nombre de fils, chaque cœur disposera effectivement de deux véritables blocs d'exécution d'entiers indépendants, munis de leur propre mémoire cache, contrairement à l'HyperThreading d'Intel.

Les ordinateurs ultra-portables enfin ne seront pas en reste puisque AMD prépare également l'architecture basse consommation « Bobcat ». Celle-ci devrait rejoindre l'APU Ontario et offrir un rapport taille performance intéressant.
00a0000001767572-photo-logo-amd-fusion.jpg
Le fondeur promet effectivement 90% des performances d'aujourd'hui dans une puce moitié plus petite qui pourrait consommer moins d'un watt.

Ces architectures paraissent toutes innovantes et intéressantes sur le papier mais il faudra prendre son mal en patience puisque les premiers « sample » ne devraient voir le jour qu'au cours de l'année 2010, pour une commercialisation en 2011.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42

Les dernières actualités

scroll top