Scam nigérians : 800 sites fermés, 18 personnes arrêtées

Par
Le 23 octobre 2009
 0
0078000002538702-photo-efcc.jpg
L'agence gouvernementale nigériane EFCC (Economic and Financial Crimes Commission), chargée des investigations sur les délits financiers, annonce avoir fermé 800 sites Internet frauduleux et procédé à 18 arrestations. Les autorités auraient en effet débuté une opération de grande envergure contre la cyber criminalité baptisée Project Eagle Claw.

Mme Farida Waziri, à la tête de cette agence, expliquait, lors de la 35e édition de l'Annual Convention of Black Mayors, que ce projet devrait être opérationnel à 100% dans les six prochains mois. L'objectif avoué est de retirer le Nigéria de la liste des 10 pays les plus actifs en terme d'envoi massif de courriers électroniques frauduleux. Jusqu'à présent, les efforts ont permis de repérer et de fermer plus de 800 comptes emails grâce à l'assistance de Microsoft. L'EFCC annonce pouvoir bientôt détruire 5000 messages frauduleux par mois et envoyer jusqu'à 230 000 messages préventifs aux victimes ou victimes potentielles de scam (fraude en ligne).

Dans la lutte contre le crime organisé sur Internet, ce n'est pas la première arrestation groupée. Au début du mois, le FBI avait lancé son « Operation Phish Phry » et arrêté 53 personnes soupçonnées d'avoir été impliquées dans une vaste affaire de fraude sur Internet par phishing. Au mois de mars, la police espagnole avait procédé à 23 interpellations suite à des plaintes déposées par 150 personnes aux Etats-unis et en Europe.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41

Les dernières actualités

scroll top