Sony tente de se faire pardonner pour les rootkits

Par
Le 30 décembre 2005
 0
{PUB}Véritable feuilleton à polémique, l'affaire des rootkits sur les CD-audio de Sony, a donné naissance à une campagne mondiale de mauvaise publicité pour la société, mais a aussi provoqué quelques fâcheuses poursuites judiciaires. Ainsi, pour essayer de calmer tout ce petit monde et notamment les plaignants newyorkais, Sony a commencé à faire quelques propositions à ces derniers afin de trouver un terrain d'entente et surtout un accord qui mettrait fin aux poursuites dans l'état de New-York.

Sony annonce ainsi qu'il va arrêter de produire des CD équipés des protections controversées XCP et MediaMax. L'ensemble des CD vendus devront être retournés, en échange, Sony souhaite proposer un kit complet de désinstallation du rootkit et quelques petits extra. Ces petites choses en plus pourraient être :

  • Une petite somme d'argent : environ 7,5$.
  • La possibilité de télécharger gratuitement un album sur une liste de 200 titres.
  • La possibilté de télécharger 3 albums sur n'importe quel service de vente légal en ligne, y compris ceux des concurrents.

Un juge de l'état de New-York devrait annoncer le mois prochain si cet accord est valable et peut être accepté. A noter que cela ne concerne que l'état de New-York et que Sony est aussi poursuivit au Texas où aucun accord n'a encore été trouvé (voir cette brève). Pour rappel, 27 albums exploitent la protection MediaMax/SunnComm critiquée pour les raisons évoquées ici. Tandis que la protection XCP est présente sur 52 albums publiés par Sony BMG.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top