Gleeden : réseau social pour relations extraconjugales

Comment percer dans la jungle des réseaux dédiés à la rencontre lorsqu'on est un nouveau venu ? L'une des solutions consiste à adopter l'antithèse du politiquement correct, en construisant son propos sur des bases que d'aucuns qualifieront de choquantes. Adopteunmec voulait faire de l'homme un objet, que la femme n'avait qu'à jeter dans son chariot de supermarché. Gleeden, qui ouvrira ses portes dans le courant du mois de novembre, a quant à lui choisi de se différencier à l'aide d'un principe sur lequel la morale bien pensante jette encore l'anathème : les relations extra-conjugales.

« Un site qui révolutionne l'image de la rencontre adultérine, auparavant puissant tabou virtuel et aujourd'hui pratique libérée et vécue en élégance grâce à Gleeden », lit-on sur le site, où l'on peut pour l'instant s'inscrire afin d'être prévenu lors de l'ouverture définitive.

« Sur les sites pour célibataires, un inscrit sur trois est déjà un marié qui ne se déclare pas. Sur les 12 millions de membres de Meetic, ils seraient 4 millions », explique au Parisien Teddy Truchot, l'un des directeurs de la société américaine BlackDivine, à l'origine du service. « Aujourd'hui, il y a d'un côté la rencontre normale sur Amoureux.com et, à 180 degrés, la rencontre érotique. Entre les deux : rien. Sur notre site, les gens mariés peuvent déclarer leur statut et leur quête de sensations hors du couple », précise-t-il encore : « On ne pousse pas à l'infidélité, on ne fait que répondre à un besoin ».

Pour garantir aux hommes et femmes mariés des rencontres virtuelles en toute tranquillité, Gleeden mise sur une « modération exigeante », ainsi que sur des fonctionnalités sociales avancées et une apparence bien léchée. Le site, qui fonctionnera sur un modèle payant, basé sur l'achat de « crédits », n'est toutefois pas sectaire : on pourra s'inscrire même si l'on est célibataire.

02452984-photo-gleeden-reseau-pour-relations-extra-conjugales.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
Haut de page