Linux souhaite racheter d'anciens brevets de Microsoft

Guilaume Belfiore
09 septembre 2009 à 10h18
0
00DC000000092171-photo-linux-tux-logo-officiel.jpg
Après l'affaire ayant opposé le fabricant de GPS TomTom à Microsoft concernant une violation du brevet du format de fichiers FAT, les distributeurs de Linux souhaitent se rassembler afin de racheter les droits de technologies autrefois déposés par la firme de Redmond. Ce groupe, baptisé Open Invention Network et constitué entre autres de IBM, Red Hat et Sony, déclare ainsi être sur le point d'acquérir 22 brevets vendus plus tôt cette année par Microsoft à l'organisation Allied Security Trust (AST).

Cette initiative devrait protéger les éditeurs de distributions de Linux contre d'éventuelles attaques en justice, notamment de la part d'individus ne faisant pas usage de ces technologies déposées mais engageant plusieurs procès afin de récolter des droits de dommages et intérêts. De son côté, le groupe AST est constitué, entre autres, de Verizon Communications, Cisco Systems Inc et Hewlett-Packard. Keith Bergelt, directeur de l'Open Invention Network, déclare : « nous avons empêché le déroulement d'un scénario où ces brevets pourraient être utilisés avec de mauvaises intentions ».

Récemment Microsoft a annoncé que sur ses 50 000 technologies déposées, la communauté Linux en avait enfreint environ 200. Depuis quelques temps Microsoft tente de négocier des contrats d'utilisation avec les développeurs de logiciels open source. Au mois de juin, Richard Stallman, fondateur du projet GNU et de la licence publique GPL, s'était montré réticent vis-à-vis du projet Mono initié par Novell et qui permet d'assurer une compatibilité avec le langages .NET de Microsoft et offrant un compilateur C#. Microsoft avait alors déclaré ne pas vouloir engager de poursuites judiciaires.

Dave Kaefer, directeur général de la propriété intellectuelle chez Microsoft, assure que la société n'entend pas entraver le marché des produits basés sur Linux avant d'ajouter que si tel avait été le cas, ils n'auraient pas vendu ces technologies à AST, un groupe composé de plusieurs défenseurs de la communauté Linux. A propos de ces brevets, M. Kaefer affirme : « ils n'étaient pas importants pour l'avenir de notre stratégie ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top