Rapport de sécurité McAfee : hausse du spam de 141%

30 juillet 2009 à 11h29
0
02329520-photo-mcafee.jpg
L'éditeur de solutions de sécurité McAfee a publié son second rapport trimestriel de l'année 2009 concernant l'état du spam dans le monde. Depuis le mois de mars, le courrier indésirable aurait enregistré une hausse de 141%. Parmi les grandes tendances, notons une croissance des botnets et des malware Auto-Run. En effet, McAfee annonce que 14 millions de PC zombis auraient été décelés, une hausse de 16% par rapport au trimestre précédent. Le malware Auto-Run est un programme malicieux s'installant automatiquement sur une machine lorsqu'un disque externe ou une clé USB y sont connectés. En tout, 27 millions de fichiers auraient été infectés par ce type d'attaques.

Mike Gallagher, vice-président et chef des opérations techniques chez McAfee, explique : « la croissance des botnets et de l'activité du spam que nous avons observé ces trois derniers mois est alarmante et la menace des malware Auto-Run continue d'augmenter ». 14 millions de nouveaux PC transformés en zombis, cela représente une moyenne de 150 000 nouveaux ordinateurs chaque jour, ou 20% des machines achetées quotidiennement. C'est en Corée du Sud que l'activité des botnets est la plus forte avec un taux de croissance de 45%. McAfee précise par ailleurs que ce sont ces botnets qui ont été utilisés dans les cyber-attaques par déni de service touchant la maison Blanche, la bourse de New York ou encore le site gouvernemental de Corée du Sud. Notons cependant que 15% des nouveaux botnets ont été décelés aux Etats-Unis, principalement pour les activités de spam.

02329528-photo-mcafee.jpg

Part du spam au sein du courrier électronique


Le spam est principalement généré par les PC zombis et représenterait aujourd'hui 92% de l'ensemble des emails envoyés. Chaque jour l'on dénombrerait 117 millards de courriers indésirables. Les Etats-Unis sont toujours en tête du classement des 10 pays concentrant l'envoi de spam (25,5%). Le Brésil (9,8%) et la Turquie (5,8%) sont en seconde et troisième place suivis par l'Inde (5,6%), la Pologne (4,9%) et la République de Corée (4,6%).

L'une des menaces paticulièrement médiatisées aujourd'hui concerne les attaques XSS (ou Cross scripting) ; le malware, dissimulé au sein d'une page web, exploite ainsi une faille du navigateur, c'est notamment le cas de Gumblar. La France hébergerait 2% des serveurs via lesquels du code malveillant serait téléchargé à l'insu des internautes ; loin derrière les Etats-Unis 45%.

Pour de plus ample détalls, retrouvez l'étude intégrale en anglais ici.

02329524-photo-mcafee.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top