Canonical fait fermer la boutique d'Ubuntu Satanic (MAJ)

le 22 juin 2009
 0
00FA000002258126-photo-ubuntu-satanic.jpg
La distribution Linux Ubuntu existe sous plusieurs formes. Si le projet originel de Canonical est basé sur GNOME, certains lui préféreront Kubuntu, faisant usage du gestionnaire de fenêtres KDE. Ceux qui ne possèdent pas de machines très puissantes opteront pour le moteur XFCE de Xubuntu. De son côté, Ubuntu Studio ciblent principalement les utilisateurs de logiciels multimédia.

Cependant, au-delà du simple aspect technique, nous retrouvons également plusieurs autres variantes. C'est ainsi que pour un temps les Chrétiens avaient eux-aussi droit à leur propre version du système d'exploitation. Il en va de même pour les Musulmans. Cependant, l'une des versions les plus sujettes à débat reste certainement Ubuntu Satanic Edition - Linux pour les damnés.

Nous apprenons que Canonical a fait fermer la boutique CafePress d'Ubuntu Satanic sur laquelle étaient vendus des t-shirts et autocollants à moindre prix. La société de Mark Shuttleworth aurait en effet pris des positions plus claires et justifie cet acte en expliquant qu'il s'agit d'une violation de marque déposée. L'édition d'Ubuntu Satanic embarque des thèmes relativement sombres de Gnome ainsi que différents papiers peints (avec des flammes, des pentacles, des chauves-souris ou encore des têtes de mort) ainsi qu'un économiseur d'écran spécial.

Sur le site officiel d'Ubuntu Satanic (inaccessible à l'heure où nous écrivons ces lignes) il serait mentionné : « Cela nous attriste. Nous sommes des vrais fans d'Ubuntu et nous avons beaucoup de respect pour Canonical. Cependant ils devraient essayer de comprendre qu'un phénomène comme celui d'Ubuntu puise sa force dans la communauté et qu'éloigner cette dernière pour avoir vendu quelques t-shirts mals fichus n'est pas une façon de procéder ». Reste à savoir si le projet Ubuntu Satanic perdurera et si Canonical acceptera d'intégrer ces utilisateurs au sein de la commnunauté Ubuntu dont le slogan est « Linux for Human Beings ». Les damnés appartiennent-ils au commun des mortels ? Telle est la question.

Mise à jour :
Sur leur blog officiel, l'équipe d'Ubuntu Satanic annonce que Canonical a accepté d'accorder la licence Ubuntu. La boutique de CafePress devrait donc ré-ouvrir ses portes dès réception des accords en question.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Microsoft assure que ses data centers utiliseront 60% d'énergie renouvelable d'ici 2020
Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
scroll top