Bing : un sous-domaine pour le contenu pornographique

16 juin 2009 à 15h02
0
0096000002155690-photo-bing-mikeklo-logo.jpg
Le magazine ComputerWorld rapporte que Microsoft a mis en place un nouveau sous domaine pour son moteur de recherche Bing permettant aux sociétés et organisations de mieux filtrer les contenus à caractère pornographique.

Mike Nichols, responsable général de Microsoft Bing, explique que les images et les vidéos classées X seront affichées à partir du sous-domaine explicit.bing.net. « C'est invisible pour l'internaute mais permet de filtrer ce contenu au sein d'un sous-domaine unique, ce qui facilitera le processus de blocage pour l'utilisateur quel que soit le niveau de sécurité configuré », explique-t-il dans un billet.

Dès la sortie du moteur, plusieurs utilisateurs s'interrogeaient sur les filtrages mis en place par Bing notamment lorsque des pop-ups au contenu explicite apparaissaient à l'écran lors de la prévisualisation d'une vidéo. Par la suite, plusieurs sociétés ont demandé des options de blocages plus robustes. Dan Olds, analyste du cabinet Gabriel Consulting Group Inc., ajoute : « Microsoft ne censure rien du tout, ils catégorisent (ce contenu) différemment ». Selon l'analyste, si ce système s'avère payant, Bing pourrait rapidement augmenter ses parts de marché au sein des entreprises et lieux publics (bibliothèques, cyber cafés).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top