Bing : détails sur le nouveau moteur Microsoft

29 mai 2009 à 14h12
0
Microsoft officialisait hier soir son nouveau moteur de recherche Internet, Bing.com, le quatrième en l'espace de quelques années. Avec une nouvelle marque, une nouvelle interface, et de nouvelles fonctionnalités, le moteur de recherche nouvelle formule de Microsoft confirme les ambitions de la firme de Redmond sur ce marché, un marché rappelons-le largement dominé par Google.

Partant du constat que le moteur de recherche est un point d'entrée sur le Web incontournable, que le nombre d'informations sur le dit Web a augmenté de plus de 100 000% en douze années, que plus de 60% des français sont sur le Net, Bing vise à être plus qu'un simple moteur de recherche et ambitionne de devenir un moteur d'aide à la décision. Pour ce faire Bing propose, en plus des outils de recherche traditionnels, divers outils pour choisir, par exemple, son restaurant en ville, en fonction de l'ambiance ou de la cuisine désirée, ou encore des outils pour réserver ses billets d'avion au meilleur tarif.

0000012702119084-photo-microsoft-bing-3.jpg


Pour l'heure, les services de réservation de voyages ne seront pas disponibles immédiatement en Europe. En revanche, Microsoft proposera bel et bien l'intégration de son comparateur de prix, Ciao, dans les résultats des recherches Bing. Bing sera déployé en Europe dès la semaine prochaine dans une version Beta avec un jeu de fonctionnalités limité par rapport à l'expérience américaine. On retrouvera toutefois l'intégration des vidéos et bien sûr la navigation avec volet de gauche triant les résultats par catégorie.

Parmi les trois piliers de Bing, le premier est d'après son promoteur la pertinence. Microsoft assure avoir travaillé pour proposer les résultats de recherche les plus pertinents possibles, avec si besoin des ajustements effectués par les équipes locales de la firme en fonction des nécessités des diverses cultures à travers le monde.

000000F502119062-photo-microsoft-bing-1.jpg
000000F502119064-photo-microsoft-bing-2.jpg

Bing : moteur de recherche


Interrogé au sujet du SEO, ou Search Engine Optimization, qui conduit les sites Web à adapter leur présentation, leurs structures, voire même leur contenu pour obtenir la meilleure visibilité possible sur Google, quitte justement à perdre en pertinence lors des techniques peu vertueuses comme le Google bombing sont utilisées, Microsoft dit, par la voix de Pierre Harand, Directeur des services Internet grand public pour Microsoft France, ne pas cautionner la chose, du moins en ce qui concerne le SEO « black hat » :

« Le SEO est devenu un véritable métier. Le SEO « black hat » fait lui partie des nuisances de l'Internet : il génère beaucoup de bruit et empêche de rendre un véritable service. En tant que challenger, il est de notre responsabilité d'avancer là dessus. Nous essayons de lutter, mais ce n'est pas évident. Nous n'avons pas spécialement de bienveillance vis-à-vis de ces gens là ».

Mise à jour du 1er juin : Bing.com est maintenant en ligne accessible pour les utilisateurs français.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top