Live Japon : la TV à la conquête du net

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000002021340-photo-live-japon-la-tv-la-conqu-te-du-net.jpg
L'ordinateur a déjà perdu, et depuis belle lurette au Japon, une bataille face au téléphone portable. Malgré sa petite taille, ce terminal de poche a remporté une écrasante victoire auprès du grand public sur le terrain de la communication, des contenus multimédia et des services interactifs.

Et face au téléviseur, le PC sortira-t-il vainqueur? Rien n'est moins sûr. La télévision, qui jusqu'à présent se contentait de bombarder les téléspectateurs passifs d'images était désavantagée, faute de fonctions de communication pour pouvoir s'adapter mieux aux attentes et attitudes du public. Cette faculté tactique était réservée à l'ordinateur qui se croyait ainsi tout puissant. Sauf que le poste de TV avait un avantage stratégique énorme qu'il conserve: sa place centrale au foyer. Il ne manquait plus qu'un point de connexion au réseau internet pour organiser la riposte et combattre à armes égales face à l'ordinateur.

Désormais, voyant la puissance changer de camps, les alliés du clan PC commencent à pactiser avec l'ennemi, à l'image du portail de services internet nippon Yahoo! Japan, géré par une société affiliée au groupe local Softbank, qui a ouvert cette semaine au Japon un site spécial pour téléviseurs directement reliés au Web. Rien à voir avec ce que prépare la maison Yahoo! aux Etats-Unis. Appelé "Terebiban Yahoo! Japan" (Yahoo! Japon version TV), ce service japonais permet aux possesseurs d'un téléviseur disposant d'une prise d'accès directe au réseau internet d'accéder à des pages et contenus, formatés pour tirer le meilleur profit de l'écran de TV.

Ce type de récepteur de télévision connectable à la toile sans boîtier intermédiaire est déjà très répandu au Japon. Dans un premier temps, l'ensemble des contenus présents sur la page d'accueil et la fonction de recherche seront disponibles, mais des services spécifiques seront progressivement ajoutés, a précisé Yahoo! Japan. La navigation se fait avec la télécommande et la saisie de caractères soit via un clavier virtuel affiché à l'écran, soit avec un modèle réel sans fil.

000000B402021344-photo-live-japon-la-tv-la-conqu-te-du-net.jpg

Yahoo! Japan, dont les dirigeants sont japonais et appliquent une stratégie locale, est le premier portail de recherches au Japon, devant Google. Le service proposé au Japon est compatible avec toutes les télévisions connectables à internet vendues sur place et qui disposent d'un navigateur, indépendamment du fabricant, souligne Yahoo! Japan. En janvier, le groupe américain Yahoo! (qui ne gère pas directement Yahoo! Japan) avait également annoncé son intention de proposer une offre interne/TV au niveau mondial. Cette dernière nécessite toutefois un logiciel dédié "Yahoo! Widget Engine", ce qui n'est pas le cas au Japon, et ce qui suppose un partenariat avec les fabricants de téléviseurs. L'américain Vizio, le japonais Sony ainsi que les sud-coréens LG Electronics et Samsung Electronics ont déjà signé avec le portail américain pour fournir des téléviseurs adaptés.

000000B402021356-photo-live-japon-la-tv-la-conqu-te-du-net.jpg
000000B402021354-photo-live-japon-la-tv-la-conqu-te-du-net.jpg

Bien que bien armé, Yahoo ! Japan s'emploie aussi à ménager ses arrières. Car la TV du salon a une faiblesse. En étant située en plein milieu de la pièce familiale, ce qu'elle affiche peut tomber sous les yeux de personnes sensibles. "Une fonction de filtrage des contenus pour éliminer ceux destinés aux seuls adultes est d'ores et déjà intégrée et nous travaillons avec les fabricants de TV pour permettre un tri sélectif vis-à-vis des sites potentiellement dangereux", insiste Yahoo! Japan. Une autre firme nippone, Digital Arts, a déjà balisé le terrain.

Cette semaine également, elle a annoncé le lancement à la fin du mois d'un bouclier, « i-filter TV » qui permettra de protéger les téléspectateurs. Lors d'une recherche quelconque en lien ou non avec un programme TV, seuls les contenus « tous publics, convenables pour le salon familial » seront présentés. Digital Arts recense une base de 260 millions d'adresses de sites internet triés en fonction de leur degré de nocivité.

012C000002021346-photo-live-japon-la-tv-la-conqu-te-du-net.jpg

Dans la foulée de son arrivée sur les TV nippones, Yahoo! Japan pousse son offensive. Le groupe a aussi annoncé une alliance capitalistique et un rapprochement de ses activités vidéo avec Gyao, un service de programmes à la demande du groupe de télécommunications USEN. Yahoo! Japan est devenu le premier actionnaire, majoritaire, de Gyao, un pionnier dans le domaine au Japon. Gyao (disponible aussi sur mobile) se targue de totaliser quelques 22,5 millions de membres inscrits à son service gratuit, même si une part d'entre eux sont des téléspectateurs très occasionnels, voire fantomatiques.

000000B402021336-photo-live-japon-la-tv-la-conqu-te-du-net.jpg
000000B402021338-photo-live-japon-la-tv-la-conqu-te-du-net.jpg

Tous les programmes diffusés le sont de façon légale, Gyao se rémunérant grâce à la vente de publicité. Une offre payante sans messages promotionnels est également proposée pour les opposants à la propagande commerciale. Même si au Japon les citoyens ne sont pour la plupart pas des publiphobes (c'est même tout le contraire), il n'est pas facile en tant de crise de s'assurer des revenus suffisants reposant sur la seule vente d'espace sur la seule base d'un portefeuille d'utilisateurs bien garni. Surtout sur fond de concurrence exacerbée entre les différentes plates-formes. D'où le rapprochement Yahoo/Gyao.

Les alliances ne sont pas pour autant un moyen défensif suffisant. Il faut de plus en plus cibler les individus et offrir aux annonceurs des outils qui permettent de s'assurer que les spectateurs, non seulement, sont là où on les attendait, mais qu'en plus ils sont touchés par les salves de spots qu'on leur envoie et qu'ils sont tenus d'accepter en échange de la gratuité des biens culturels et des informations concédés.

000000B402021342-photo-live-japon-la-tv-la-conqu-te-du-net.jpg

C'est dans ce but de "viser juste" qu'une firme japonaise d'informations météorologiques va proposer des publicités variant au gré du temps pour des téléviseurs reliés à internet. La société e-Ten, qui produit et diffuse des informations sur la météo, s'est associée à AcTvila, un gérant de bouquet de programmes de vidéo à la demande et divers sites d'informations calibrés pour les téléviseurs japonais connectés à internet par liaison à haut débit. A partir du 1er avril, les téléspectateurs qui se connecteront sur la page d'informations météorologiques d'AcTVila verront apparaître des bannières, entendront des annonces publicitaires et pourront regarder des spots dont la teneur dépendra du temps et de la température prévus dans leur zone de résidence. e-Ten va également mettre en place une page entièrement dédiée à la présentation de publicités qui elles aussi changeront en fonction du thermomètre et du ciel.

00FA000002021348-photo-live-japon-la-tv-la-conqu-te-du-net.jpg

"Les messages, expédiés automatiquement, évolueront au fil de la journée et seront différents d'une région à l'autre", explique e-Ten. Les jours de printemps où le vent chargé de pollens souffle sur Tokyo, les téléspectateurs habitant la capitale se verront pas exemple vanter des masques, cachets, solutions nasales, gouttes pour les yeux, purificateurs d'air domestiques et autres produits pour lutter contre les allergies auxquelles ils sont sujets. Des séquences vidéo seront également proposées, elles aussi accompagnées de messages à contenu promotionnel lié à la météo du jour. Pour bénéficier de ce menu publicitaire "pluie et beau temps", les téléspectateurs devront au préalable saisir une fois pour toutes le code postal de leur lieu d'habitation.

Dans un registre voisin, la filiale de Google au Japon vient de renforcer son arsenal commercial grâce à son puissant service de cartographie Google Maps pour ordinateur et terminaux mobiles. En plus des photos et textes qui accompagnaient déjà les références de lieux d'intérêt divers (places publiques, commerces, restaurants, musées, etc.) sur les cartes détaillées et interactives, des vidéos publicitaires visibles en haute-définition seront disponibles au Japon dans le courant du mois. Les munitions initiales sont d'un millier de spots animés et leur nombre s'accroîtra de jour en jour.

012C000002021352-photo-live-japon-la-tv-la-conqu-te-du-net.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Top des solutions de gravure/sauvegarde disque !
[Vidéonaute] Prise en main du smartphone tactile Nokia 5800 XpressMusic
Publicité : un rapprochement en vue entre Yahoo! et Microsoft
Une mise à jour majeure pour  X3 : Conflit Terrien
En savoir plus sur la création de la boîte  Left 4 Dead
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Dialog : green IT, caddie du futur et clé USB à secouer
Ad:tech - Anthony Hamelle :
Clubic Week : retour sur le fiasco Hadopi
Dessins de la semaine : haro sur l'actu !
Haut de page