IDC: "Les PME européennes se font voler en moyenne quatre ordinateurs portables par an"

Matthieu Dailly
18 novembre 2008 à 15h28
0
0096000001492376-photo-piratage.jpg
Le constat est alarmant: les PME européennes ne se sentiraient que peu concernées par le vol de données. 52% d'entre elles considèreraient qu'elles sont trop petites pour intéresser les pirates. Ce qui expliquerait pourquoi moins d'une sur trois emploie un responsable informatique.

En mai dernier, pourtant, des failles de sécurité dans les sites Internet de 34 PME en France, en Russie et Islande avaient causé des dommages irréparables. Une vingtaine de pirates informatiques, âgés de 14 à 25 ans, avait alors profité de cette intrusion pour supprimer des fichiers, ajouter des données erronées et même récupérer les coordonnées bancaires des clients.

0064000001343952-photo-idc.jpg
Pire encore, selon une étude IDC portant sur le vol d'ordinateurs portables chez les PME européennes, une entreprise se fait voler en moyenne quatre ordinateurs par an. Malgré cela, le cryptage ou le chiffrement des données ne sont toujours pas devenus des réflexes, et pas seulement chez les PME. On se souvient par exemple de la perte, l'année dernière, de deux disques durs non cryptés contenant les données personnelles et coordonnées bancaires de millions de Britanniques, ou encore de la fabuleuse découverte d'un journaliste de l'Expansion en octobre 2006, qui sur un trottoir parisien avait retrouvé une clé USB contenant les plans des frégates vendues par la Direction des constructions navales à l'Arabie Saoudite.

Reste que les solutions de sécurité ne peuvent pas grand chose contre les maladresses. Dans certains cas, la sensibilisation des acteurs demeure la seule alternative. Dans d'autres le simple fait de contrôler les identités, par des moyens forts d'authentification, permet la traçabilité des données et donc d'en contrôler la confidentialité.

La liste des outils permettant de parer aux vulnérabilités des entreprises est donc longue: le secteur est l'un des plus dynamiques de l'industrie IT. En France, le marché des solutions informatiques de sécurité est estimé à 1,7 milliard d'euros. Dans le monde, il atteindrait 350 milliards d'euros pour l'ensemble des solutions de sécurité, physiques ou informatiques.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
Amazon sous le feu des critiques pour ses nouveaux emballages non recyclables
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top