Des chercheurs confirment l’efficacité commerciale ... du spam

18 septembre 2018 à 14h41
0
00FA000001763006-photo-spam-berkeley.jpg
Véritable plaie pour les internautes, les spams ou « pourriels » sont néanmoins efficaces sur le plan commercial pour leurs émetteurs.

Une équipe de chercheurs des Universités américaines de Berkeley et de San Diego a en effet décidé de tester le procédé en exploitant les milliers d'ordinateurs du réseau BotNet (ordinateurs zombie utilisés par les spammeurs) pour envoyer des courriers non sollicités sur des médicaments comme le Viagra et ainsi tester leur retour sur investissement.

En 26 jours, les chercheurs ont émis plus de 350 millions de pourriels et généré 28 ventes (0.00001% de taux de transformation) d'un panier moyen de 100 dollars. En extrapolant ces envois à l'ensemble du réseau BotNet sur toute une année, ils estiment ainsi pouvoir réaliser 3,5 millions de dollars de chiffre d'affaires pour des coûts dérisoires... (voir étude complète sur www.icsi.berkeley.edu).

Selon une autre réalisée par forrester-research, 29% des destinataires de courriers non sollicités réalisent des achats suite à leur réception.

Une efficacité commerciale qui explique sans doute le succès de ce format publicitaire, envoyé à plus de 150 milliards d'exemplaires chaque jour selon Marshal, une firme américaine spécialisée dans la sécurité Internet.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google Flu Trends: cartographie d'un monde malade
Quadri-cœurs et 6 Go de RAM pour les Dell XPS 430
Orange France baisse le prix de ses iPhone 3G 8 Go et 16 Go
M6 Mobile lance sa clé USB 3G+ sans engagement
  Supreme Commander 2  annoncé par GPG/Square Enix
G1 : le Google phone de HTC coûterait 144 dollars à produire
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mercredi ?
Ubisoft s'offre Massive Entertainment
Mobuzz TV évite la faillite et reprend ses activités
Microsoft place sa MSN Toolbar chez Sun et Java
Haut de page