Des chercheurs confirment l’efficacité commerciale ... du spam

Jérôme Bouteiller
12 novembre 2008 à 12h26
0
00FA000001763006-photo-spam-berkeley.jpg
Véritable plaie pour les internautes, les spams ou « pourriels » sont néanmoins efficaces sur le plan commercial pour leurs émetteurs.

Une équipe de chercheurs des Universités américaines de Berkeley et de San Diego a en effet décidé de tester le procédé en exploitant les milliers d'ordinateurs du réseau BotNet (ordinateurs zombie utilisés par les spammeurs) pour envoyer des courriers non sollicités sur des médicaments comme le Viagra et ainsi tester leur retour sur investissement.

En 26 jours, les chercheurs ont émis plus de 350 millions de pourriels et généré 28 ventes (0.00001% de taux de transformation) d'un panier moyen de 100 dollars. En extrapolant ces envois à l'ensemble du réseau BotNet sur toute une année, ils estiment ainsi pouvoir réaliser 3,5 millions de dollars de chiffre d'affaires pour des coûts dérisoires... (voir étude complète sur www.icsi.berkeley.edu).

Selon une autre réalisée par forrester-research, 29% des destinataires de courriers non sollicités réalisent des achats suite à leur réception.

Une efficacité commerciale qui explique sans doute le succès de ce format publicitaire, envoyé à plus de 150 milliards d'exemplaires chaque jour selon Marshal, une firme américaine spécialisée dans la sécurité Internet.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
scroll top