Sarkozy piraté : deux personnes en garde à vue

0
00DC000001682372-photo-nicolas-sarkozy-hp.jpg
Les agences AFP et Reuters ont confirmé mardi « de source policière » une information initialement révélée par RTL : deux personnes ont été interpellées mardi et placés en garde à vue dans le cadre de l'affaire ouverte suite au piratage du compte bancaire du chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy.

Le modus operandi exact n'a pas encore été déterminé, mais il se pourrait que les auteurs de ce piratage n'aient même pas eu conscience de la personnalité qu'ils escroquaient. Les coordonnéees bancaires de Nicolas Sarkozy auraient ainsi pu se retrouver au milieu d'autres dans un fichier utilisé par les familiers de ce type d'opération.

Il n'aura donc fallu qu'un mois aux forces de la brigade criminelle de Paris et de la brigade financière pour mettre la main sur les supposés coupables. D'aucuns supposent déjà un déploiement de forces hors de propos avec le montant du préjudice subi, qui ne dépasserait pas quelques centaines d'euros.

Une affaire qui tombe à point nommé ? Lundi, lors de la présentation du plan France Numérique 2012, Eric Besson a insisté sur la nécessité de renforcer la lutte contre la cybercriminalité. Le plan suggère ainsi de « doubler le nombre d'enquêteurs spécialisés en criminalité informatique d'ici à 2012 ».
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page