Windows 7 : explication sur la dénomination

0
00C8000001694824-photo-windows-7.jpg
Lundi dernier, Mike Nash, vice-président du département Windows Product Management chez Microsoft a annoncé le nom officiel du successeur de Windows Vista. Baptisé Windows 7, le prochain système de la firme de Redmond sera présenté aux développeurs lors de la PDC 2008 qui se déroulera entre les 26 et 30 octobre prochains à Los Angeles.

Mais pourquoi Windows 7? Dans un article publié mardi dernier, Mike Nash explique tout simplement qu'il s'agit d'une suite logique lorsque l'on retrace l'histoire du noyau système. C'est le 20 novembre 1985 qu'est né Windows 1.0, ou plus exactement 1.01. Les premières applications telles que Word ou Excel furent introduites dans Windows 2.0 deux ans plus tard en 1987. En mai 1990, la firme de Bill Gates dévoile Windows 3.0, un système capable de gérer plus de 640 K de mémoire vive. Né en 1994, le système Windows NT est  rattaché à Windows 3.1. Par la suite, Windows 95, 98, 98SE et Millenium sont tous associés à Windows 4.0. La version du code de Windows 2000 dévoilé en février 2000 est 5.0. Plus tard, Windows XP et ses différentes déclinaisons seront identifiés en tant que 5.1. Aujourd'hui, la famille Vista est véritablement Windows 6.0.

Mike Nash explique que chaque nouvelle version de Windows s'accompagne de changements majeurs au sein du système. Dans le cas de Windows XP (5.1), Nash explique que le changement mineur dans la dénomination du code système a permis aux développeurs d'optimiser la compatibilité de leurs applications. Finalement, l'équipe de Windows a donc repris cette idée et précise que le code de Windows 7 est en fait 6.1, et ce, afin d'assurer une compatibilité maximale avec les applications développées pour Windows Vista. Nash explique que la dénomination Windows 7 se justifie par un système d'exploitation présentant de nombreuses innovations tant au niveau de l'interface graphique que des performances.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page