Un pas de plus vers la TV holographique en 3D

0
00DC000001679014-photo-la-t-l-vision-en-3d.jpg
Dans le domaine de la télévision en 3 dimensions, une nouvelle bataille vient d'être remportée par une équipe de chercheurs de l'université d'Arizona. Les scientifiques sont globalement optimistes sur les progrès de cette technologie et avancent qu'une nouvelle génération de téléviseurs pourrait être commercialisée d'ici cinq à dix ans.

Depuis 1990, l'équipe de chercheurs s'est penchée sur le développement d'une technologie en 3 dimensions, mais le principal problème résidait dans l'architecture du système holographique beaucoup trop lent pour réfléchir des images en continu. Mais la donne a changé, car très récemment, les scientifiques ont mis au point un système holographique réinscriptible capable de modifier l'image en quelques minutes.

Au cours d'un entretien avec CNN, le docteur Nasser Peyghambarian, directeur du département des Sciences optiques de l'université explique : « il y a une condition préalable pour tout type de technologie holographique en mouvement. La manière dont elle fonctionne actuellement ne convient pas aux images en 3D » avant d'ajouter « cela nous a pris du temps pour atteindre ce stade, mais désormais, il est clair que tout s'enchainera très vite ». C'est une technologie de mémoire tampon couplée au laser qui pourrait finalement procéder à une mise à jour de l'image en quelques secondes et devenir plus propice à représenter des images en 3D.

« Pour l'instant, nous essayons de rendre le prototype encore plus performant. Jusqu'à présent, nous avons travaillé sur un modèle unicolore et nous nous penchons actuellement sur l'utilisation de trois couleurs » explique Peyghambarian. L'équipe tente aussi d'augmenter la dimension de l'écran actuel de 4 pouces du prototype vers une taille plus proche de celle d'un téléviseur classique.

Ces engouements pour l'avenir de la télévision de demain sont notamment repris par Tung H. Jeong, spécialiste de la question depuis les années 1960, qui déclare : « lorsque l'on commence à parler d'hologrammes effaçables et réinscriptibles, nous avançons vers l'idée d'un TV holographique... Aujourd'hui, nous savons que cela est scientifiquement possible. ».

Par ailleurs, les chercheurs perçoivent déjà d'autres formes d'usages potentiels pour une telle technologie, tant au niveau des entrainements virtuels sportifs ou militaires que des pratiques chirurgicales.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page