AOL acquiert la start-up Sphere

0
01222928-photo.jpg
Le rachat de Sphere témoigne de la volonté d'AOL de se recentrer sur les contenus et la publicité en ligne. Sphere est une jeune pousse 'virtuelle' dont le siège est basé à San Francisco, Californie. La société propose son widget et d'autres outils d'interactions entre médias traditionnels et conversationnels, aux éditeurs, blogueurs et annonceurs.

Dans un billet du 15 avril 2008, Tony Conrad, co-fondateur et CEO de Sphere, confirme avoir vendu sa société à AOL, sans préciser le montant de l'opération. Il affirme, par ailleurs, « notre approche va rester la même, dans le style start-up, avec l'esprit et l'envie à l'origine de la création de Sphere en 2005 ». Avant d'ajouter : « nous rejoignons AOL au moment opportun. AOL est en train de réaliser ce que les grandes entreprises, les entreprises durables, font : se réinventer. A l'heure où évolue le modèle économique d'un des plus anciens et des plus puissants acteurs de l'internet, Sphere devient un élément clé de sa stratégie web ». Optimisme à l'américaine, pragmatisme ?

Cette acquisition, après celles du fournisseur de widgets Goowy et du réseau social Bebo, s'inscrit dans le plan de relance d'AOL. Après avoir déménagé son siège à NYC et intégré ses activités publicitaires au sein d'un même département (Platform A), la filiale de a indiqué, en février, séparer ses activités en deux entités : la fourniture d'accès internet (d'ores et déjà abandonnée en Europe), d'une part, la publicité, le marketing et les services en ligne, d'autre part.

01279840-photo.jpg
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page