Windows 10 en test : la réconciliation ?

29 juillet 2015 à 19h00
0

Conclusion



Windows 10 est pour Microsoft l'aboutissement d'un long travail dont une bonne partie aura été de défaire ce qui avait été fait au mépris du bon sens avec Windows 8. Premier OS majeur de l'ère Nadella, Windows 10 semble être un grand cru. Et si le nouveau PDG de Microsoft nous disait qu'il voulait à nouveau faire aimer Windows, il ne s'y serait pas mieux pris avec Windows 10 !

Antithèse totale de Windows 8, Windows 10 ne se met pas en travers de votre route sur PC. Le système d'exploitation est simple, clair et relativement plaisant. La mise à jour depuis un OS existant est loin de constituer un traumatisme, modulo les quelques problèmes rencontrés sur Windows Update, et les applications universelles, qui s'exécutent maintenant sur le bureau et en mode fenêtré, comme n'importe quel autre logiciel Windows, ont de quoi séduire. De plus, Windows 10 ne nous a posé aucun souci de compatibilité avec l'existant, et c'est bien une première !

Le retour du menu Démarrer et l'accueil triomphal qui lui sera réservé, alors même que certaines de ses fonctions ont disparu, prouve une chose : il n'aurait jamais dû être supprimé de Windows 8. C'est ce que nous écrivions en 2012. Il aura donc fallu trois ans à Microsoft pour revenir sur cette erreur magistrale.

0258000008112326-photo-windows-10-build-10240.jpg


Au-delà, Windows 10 profite de divers petits raffinements çà et là, d'une intégration surprise de Cortana - l'intelligence artificielle de Microsoft-, quand Siri se fait toujours attendre sur Mac OS, et d'un retour en grâce de fonctions basiques comme la recherche sur son PC qui est ici soignée. Les nouvelles apps universelles, comme les apps Météo, Calendrier ou encore l'excellente app Xbox, sont convaincantes : tout ce que n'étaient pas celles qui accompagnaient Windows 8 premier du nom.

Alors bien sûr, tout n'est pas parfait. Certaines apps, pour rester dans cette thématique, ont plus de mal à nous convaincre que d'autres. On pense au client mail ou encore à Microsoft Edge, le nouveau navigateur Web de Microsoft. Bien qu'abouti pour une première version, Edge n'innove pas véritablement et son ergonomie, notamment la facilité d'accès à ses réglages, pose question. Les extensions font du reste défaut et la prise de notes ne nous paraît pas, sur PC, un enjeu majeur.

Dans la même veine, l'app Contacts nous paraît totalement inutile, l'app Groove Musique nous semble être un nouveau coup d'épée dans l'eau (sauf à s'abonner au service de musique en ligne de Microsoft) tandis que le Windows Store demeure largement perfectible. Il faut d'ailleurs vraiment que Microsoft se décide à expurger le store de tous les logiciels sans intérêt et trompeurs qui le peuplent, quitte à donner l'impression d'avoir une logithèque plus pauvre. Un point de vigilance également sur la stabilité des apps universelles : sur plusieurs de nos machines de test avec Windows 10 RTM, celles-ci ont la fâcheuse tendance à planter sans raison.

Et bien sûr, on ne peut pas s'empêcher de verser notre petite larme sur la disparition définitive du Windows Media Center. Une fonction qui n'a toujours pas de remplaçant officiel dans Windows 10. Si l'interface de Windows 10 est cohérente et plaisante à utiliser, on reprochera quelques réminiscences de la double personnalité de Windows 8. Le double panneau de configuration reste problématique, bien que l'on comprenne qu'il faille du temps à Microsoft pour tout uniformiser et que l'ancien panneau de configuration demeure pour des raisons de compatibilité.

Côté tablette, nous ne sommes pas si convaincus que cela par Continuum. Certes, sur le papier et pour un 2-en-1, Continuum semble être une bonne chose : l'idée de passer automatiquement d'une configuration de travail à une autre simplement en branchant un clavier ou en retournant un écran est bonne. Mais l'interface tablette de Windows 10 n'est pas des plus adaptées. Parce qu'on y retrouve la faiblesse principale de Windows 8 : le passage brusque d'une interface à l'autre. Et pour ajouter de la confusion, notre barre des tâches est modifiée, les boutons des apps en cours disparaissent et toutes les fenêtres sont agrandies dès lors qu'on passe en mode tablette. Et que dire de ces machines Windows qui comportent un bouton physique tactile lequel devient soudainement redondant avec le bouton Windows du menu Démarrer ?

08124706-photo-windows-10-microsoft.jpg

Windows 10 tel que promu par Microsoft


On retiendra également les améliorations propres à la plate-forme Windows qu'apporte Windows 10. Et ici deux améliorations sortent du lot : Windows Hello qui, avec le matériel adéquat, promet de nous débarrasser de la corvée de saisie du mot de passe, et DirectX 12. Pour les joueurs, Windows 10 et DirectX 12 sont une mise à jour indispensable tant pour gagner en performance qu'en détail avec un rendu graphique plus riche.

Pour conclure, Windows 10 est tout ce que Windows 8 n'était pas et en ce sens, malgré divers défauts, nous vous conseillons vivement la mise à jour ! Si vous avez un PC avec clavier/souris sous Windows 8, courez : Windows 10 vous sauvera la vie ou presque. Si vous utilisez un PC sous Windows 7, le vent de fraîcheur que représente Windows 10 est incomparable, que ce soit pour la rapidité du système, la gestion du multitâches ou les améliorations que Windows 8 introduisait pour la gestion des fichiers notamment. Là où la situation est peut-être moins évidente côté mise à jour, c'est pour les tablettes : on peut tout à fait imaginer que certains tiennent à l'environnement Metro tel qu'il se présente dans Windows 8 et dans ce cas, il est peut-être préférable de bien peser le pour et le contre avant de mettre à jour.

Saluons enfon la décision de Microsoft de rendre Windows 10 gratuit pour les possesseurs de Windows 7 et Windows 8.1 : une initiative louable, qui pourrait être gagnante pour tout le monde. Reste que l'éditeur aurait tout de même pu travailler sa communication : à force de rendre celle-ci parcellaire, le message se brouille et certains voient le mal là où il n'est pas. Windows 10 est gratuit pour les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8.1, pour peu qu'ils fassent la mise à jour dans la première année de sa disponibilité. Par la suite, les mises à jour sur la même machine seront gratuites pour toute sa durée de vie. Car Windows 10 est pour Microsoft le dernier Windows tel que nous les avons connus et le premier à se présenter comme un service mis à jour régulièrement par le biais d'Internet. Reste que derrière cette vision largement relayée par Microsoft, il faudra voir comment cela se passe dans les faits. Une chose est sûre : Microsoft travaille déjà sur des mises à jour fonctionnelles pour Windows 10 avec, on l'espère, un enrichissement du menu Démarrer ?



A lire également :


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top