Windows 10 vs OS X : le clash des OS aura-t-il lieu ?

25 février 2015 à 18h09
0
Windows 10 vs OS X ? Comparer les deux systèmes peut paraître prématuré : Windows 10 est encore loin de sa sortie finale, et il devrait vraisemblablement se retrouver face au successeur de Yosemite. Mais on n'imagine pas OS X marquer un tournant radical sur cette prochaine version, et on peut d'ores et déjà confronter les deux systèmes dans leurs grandes lignes. Revue de détail avant le face à face annoncé à l'automne 2015 !

Un OS vaut mieux que deux ?



Windows 10 est censé concrétiser la promesse initiée par Windows 8 et Windows Phone 8 : après avoir unifié les noyaux et les API de ses deux systèmes, Windows 10 est un seul OS, exécuté sur smartphone, tablette et PC (et même écran tactile géant ou casque de réalité augmentée).

01F4000007922617-photo-windows-10-one-platform.jpg


En réalité, il y a tout de même deux versions de Windows 10. La première est destinée aux PC et aux tablettes de grande taille, et permet comme Windows 8, d'utiliser les applications « classiques » telles que les nouvelles apps « modern UI », que l'on peut désormais exécuter en plein écran ou en mode fenêtre.

La version mobile, dédiée aux smartphones et aux petites tablettes, se débarrasse du bureau pour adopter une interface uniquement tactile. Mais la clé réside dans le fait que les apps Windows 10 sont censées être universelles : une même app est utilisable sur les trois formats, avec un design adaptatif.

01F4000007922619-photo-os-x-yosemite-continuity.jpg


OS X est, lui, complètement distinct de iOS. Bien que les deux systèmes soient basés sur le même noyau et qu'ils partagent certaines technologies et API, le concept d'app universelle n'existe qu'entre iPhone et iPad. Apple préfère jouer sur la notion de Continuité : les fonctionnalités d'une app se retrouvent d'un OS à l'autre, de même que les contenus : photos, documents, ainsi que SMS et appels sont désormais partagés. Handoff permet de reprendre le travail commencé sur un Mac avec un iPhone ou un iPad en un geste. Les apps ne sont pas universelles, mais quelque part les contenus créés le sont.

Tactile ou pas tactile ?



En 2010, Steve Jobs avait refroidi les espoirs de ceux qui attendaient un Mac tactile, et Apple n'a pas changé son fusil d'épaule depuis : la firme de Cupertino ne veut pas entendre parler de traces de doigt sur l'écran. Le multitouch, oui, mais uniquement via le trackpad ! Leur position se défend : c'est vrai que le tactile, sur les Mac tels qu'ils sont conçus aujourd'hui, ça n'aurait aucun intérêt, et ça serait totalement anti-ergonomique.

0276000007922271-photo-windows-10-vs-yosemite-explorer.jpg


Néanmoins, en essayant d'imposer un OS hybride pensé pour le tactile comme pour le couple souris/clavier, Microsoft a prouvé qu'on pouvait arriver à des formats parfois assez réussis, comme le Yoga de Lenovo ou la Surface Pro 3. Mais côté logiciel, il y a toujours le risque de privilégier une interface par rapport à l'autre, et c'est ce qui s'était passé avec Windows 8.
0190000007625923-photo-tablette-microsoft-tablette-microsoft-surface-pro-3-12-256-go-intel-core-i7.jpg

Windows 10 adopte un compromis beaucoup plus pertinent : selon l'usage, tablette ou PC, les apps et le menu Démarrer (de retour) s'exécutent en plein écran ou en mode bureau. Le système est même capable de détecter la présence d'un clavier et peut vous basculer d'un mode à l'autre en un clic.

Menu Démarrer vs Dock et Launchpad



Parlons-en justement, du menu Démarrer. Son retrait dans Windows 8 avait fait couler beaucoup d'encre, et si Windows 8.1 arrondissait plutôt bien les angles, une partie des utilisateurs de PC « classiques » continuait à trouver cette interface plein écran contreproductive pour lancer des apps sur le bureau.

0276000007922279-photo-windows-10-vs-yosemite-start-menu.jpg


Avec Windows 10, Microsoft a finalement décidé de couper la poire en deux avec le retour d'un menu Démarrer qui revient clairement à l'esprit de Windows 7, mais en conservant les tuiles dynamiques. Et si tout ne semble pas encore finalisé, on est forcé d'admettre que l'implémentation est réussie au premier abord, et réunit le meilleur des deux mondes : le lancement d'applications sans quitter l'interface du bureau, et le côté pratique des tuiles.

Dans le genre « vieilles habitudes », on ne peut pas dire qu'Apple ait beaucoup bousculé ses utilisateurs avec son Dock, qui n'a jamais vraiment évolué depuis la première version de Mac OS X, hormis diverses refontes visuelles plus ou moins heureuses. OS X Yosemite le remet à plat, ainsi que toute l'interface, et c'est une bonne chose. L'autre lanceur d'applications, c'est le Launchpad, hérité de iOS, et dont l'intégration sur OS X souffre toujours d'étranges limitations pour un usage clavier / souris.

Bureau : Windows 10 se rapproche du Mac



On aime le bureau Windows, mais il faut admettre qu'il y a deux fonctionnalités qui nous manquent par rapport à OS X : une vue d'ensemble des fenêtres à la Mission Control, et les bureaux virtuels, qui font le bonheur des utilisateurs de Linux depuis des années.

0276000007922273-photo-windows-10-vs-yosemite-exposey.jpg


Ça tombe bien : Microsoft a fait fonctionner la photocopieuse (elle tourne également dans l'autre sens !) et livre sa propre version de Mission Control, qui remplace d'ailleurs la barre d'applications de Windows 8. Et c'est exactement ce dont on a besoin : d'un moyen simple et efficace de voir toutes les apps ouvertes et de basculer de l'une à l'autre sans jouer du Alt+Tab (qui est toujours là pour les puristes).

Pour les bureaux virtuels, l'intention est là mais, à moins que ça change d'ici la version finale, l'implémentation n'est pas encore aussi souple que sous OS X. Pas possible de faire passer une fenêtre d'un bureau à l'autre, de réorganiser les bureaux, pas de gestes pour naviguer entre les espaces... Mais c'est un début, et de son côté, OS X n'a toujours pas, en standard, quelque chose de comparable au Snap pour afficher deux fenêtres ou apps côte à côte.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top