Aspirateur robot Philips SmartPro Active : service minimum

Mathieu Grumiaux Contributeur
17 juillet 2019 à 12h15
0
La note de la rédac
On ne le sait pas forcément mais le constructeur néerlandais Philips est également actif dans le domaine des aspirateurs robots. Nous avons pu tester durant quelques jours le SmartPro Active, un modèle d'entrée de gamme qui promet des « performances optimales et un nettoyage intelligent ». Qu'en est-il vraiment après quelques jours d'utilisation ?

Le SmartPro Active de Philips est un modèle milieu de gamme, que l'on peut trouver aujourd'hui à un prix de 274,99€ sur le site officiel du constructeur. Il est présenté comme un appareil très polyvalent, conçu pour le grand public qui désire simplement se débarrasser de quelques tâches ménagères fastidieuses au quotidien.


Test Philips SmartPro Active
Un look affirmé qui ne passe pas inaperçu (© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

Une fabrication un peu légère

Le premier contact avec l'appareil n'est ni bon ni mauvais. L'aspirateur robot est extrêmement fin et très léger. Son poids plume est obtenu grâce à une fabrication intégralement en plastique. La qualité de réalisation n'est pas des meilleures, mais reste convenable, sans risque de casse au moindre choc. Son couvercle de couleur « or rose » lui donne un aspect plutôt luxueux de loin, et détonne par rapport à la sobriété habituelle de ses concurrents.

Sur le dessus, un bouton tactile permet le démarrage rapide de l'appareil pour un cycle complet de nettoyage, et un autre permet de choisir le mode désiré parmi les quatre programmes proposés : un mode zig-zag, le mode rebond qui fait circuler le robot en ligne droite jusqu'à ce qu'il bute un objet avant de repartir vers un autre endroit, le mode spirale et enfin le suivi des murs de la maison.

Test Philips SmartPro Active
La base de chargement aurait mérité un minimum d'efforts supplémentaires (© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

La base de chargement est quant à elle une vraie déception. Philips n'a pas jugé bon de faire le moindre effort sur la réalisation de son accessoire. L'objet, trop léger, peut tomber au moindre faux mouvement. Le câble électrique n'a pas de rangement spécifique et traîne négligemment sur le sol. Un manque d'ergonomie et d'esthétique criant et incompréhensible, qui ne demandait pourtant pas un travail considérable pour être évité.


Une mise en route simple et rapide

Une fois l'appareil posé sur sa base, il vous faudra télécharger l'application Philips qui permet de connecter et de piloter votre SmartPro Active depuis votre smartphone.

L'interface est très bien faite et intuitive et le robot se raccorde en quelques minutes à peine au réseau, prêt à démarrer. On voit ici l'expérience de Philips dans la domotique, notamment avec sa gamme d'ampoules connectées Hue, qui bénéficie également d'une interface très facile à prendre en main.

Test Philips SmartPro Active
Les capteurs infrarouges sont placés tout autour du pare-choc (© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

Premier nettoyage et premiers soucis

Ça y est, notre SmartPro Active est enfin configuré et prêt à partir à l'assaut des poussières et autres cochonneries qui jonchent notre espace de vie.

La navigation du robot se révèle...surprenante. Il faut comprendre que, contrairement à ses petits camarades, l'appareil de Philips ne possède pas de capteurs laser pour se déplacer dans l'espace. Le constructeur a préféré un système de capteurs infrarouges placés sur le pare-choc en façade pour permettre à l'aspirateur d'éviter les obstacles.

Points positifs : sa finesse lui permet de se faufiler sous n'importe quel meuble ou presque, il a tendance à correctement anticiper les meubles et les objets se trouvant face à lui et à éviter de se cogner dedans lors de ses différents passages.

Plus embêtant, le robot ne semble jamais savoir où il se trouve. Ne créant pas de cartographie lors de son cycle de travail, le SmartPro Active semble vouloir aspirer et nettoyer de fond en comble la surface qui s'offre à lui, quitte à passer et repasser aux mêmes endroits à plusieurs reprises.

Test Philips SmartPro Active
Une épaisseur de seulement 8 cm qui lui permet de passer partout dans la maison (© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

Le robot est passé pas moins de six fois sous la table basse du salon, alors qu'un passage avait suffit à rendre propre le sol. L'appareil perd ainsi un temps considérable à nettoyer des zones déjà traitées, quitte à en négliger d'autres au passage.

Encore plus incompréhensible, le SmartPro Active n'a pas nettoyé l'intégralité de l'appartement. Malgré qu'il soit passé à côté plusieurs fois, il n'a, par exemple, jamais pris la peine de rentrer dans la chambre à coucher pour s'occuper de cette pièce. Une intelligence qui laisse à désirer, donc.

Le robot de Philips est, disons-le franchement, un peu idiot. Le constructeur vante les mérites de son système de détection des zones sales, qui une fois un amas de poussières plus important repéré, fait passer le robot d'avant en arrière pour être certain de le nettoyer de façon optimale. C'est d'ailleurs un dispositif que l'on peut retrouver sur le iRobot i7+ que nous avions testé il y a quelques semaines.

Le problème ici est que le système se déclenche de manière souvent hasardeuse et inutile. Durant nos tests, l'appareil s'est acharné à nettoyer certaines parties du sol qu'il avait pourtant déjà traité deux ou trois fois, quelques minutes avant.

Et on ne parle pas du retour à la base, après la fin du cycle de nettoyage. Toujours lors des tests, une fois son programme terminé, le robot ne savait plus dans quelle direction se diriger et a commencé à tourner en rond, avant que nous n'arrêtions son supplice au bout de quelques minutes.

Nos essais suivants ont été plus concluants sur ce point mais à une reprise, l'appareil ne s'est pas placé correctement face à son connecteur de charge et il a fallu l'aider manuellement à se charger.

Test Philips SmartPro Active
Deux brosses latérales bien insuffisantes pour récupérer correctement toutes les poussières (© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

Des performances moyennes

Le SmartPro Active ne possède pas de brosse centrale sous l'appareil, qui pourrait aspirer le sol avec minutie et aider à la récolte des détritus tenaces ou des poils d'animaux. Le robot se contente uniquement de deux brosses latérales, censées récupérer les poussières présentes aux extrémités de l'appareil pour les amener vers le point d'aspiration.

Dans les faits, c'est plutôt le contraire qui se produit. Le design des brosses choisi par Philips, ainsi que la qualité des matériaux utilisés, ont tendance à expulser les détritus capturés vers l'extérieur et les répandre dans la pièce. Heureusement que l'appareil va possiblement passer de nombreuses fois aux mêmes endroits pour finalement réussir à capturer tous les résidus présents sur le sol.

L'aspiration, elle, est plutôt bonne, le robot n'ayant pas rencontré de grandes difficultés, même avec des poils d'animaux qui restent le véritable cauchemar de ce type d'appareil.

Le mode « Turbo » permet de récupérer plus intensément les poussières les plus tenaces, mais l'appareil reste encore bien trop limité pour aller se frotter à un tapis particulièrement encombré de poils ou de miettes profondément incrustées.

Une application efficace mais limitée

L'application SmartPro permet en principe de piloter le robot et de le programmer pour réaliser des passages quotidiens ou hebdomadaires.

Le premier écran offre une sorte de tableau de bord affichant le niveau de batterie restant, mais également, et c'est une fonctionnalité surprenante, un volet de paramétrage du nettoyage qui vous demandera la taille de votre appartement ou de votre maison afin d'optimiser le temps de nettoyage et le mode voulu.

Test Philips SmartPro Active
Un tableau de bord bien pensé qui permet de configurer rapidement l'aspirateur robot

Comme l'appareil ne garde pas de traces de ses précédents cycles de nettoyage, l'application préfère proposer une durée fixe d'utilisation (dans notre cas 90 minutes pour environ 60 m²). L'appareil ne s'arrêtera qu'une fois le compte à rebours arrivé à son terme, même s'il est déjà passé plusieurs fois aux mêmes endroits.

Les modes de programmation sont quant à eux très simples : on paramètre la fréquence de nettoyage et le mode sélectionné, puis on enregistre pour laisser le SmartPro Active travailler durant notre absence.

Test Philips SmartPro Active
Test Philips SmartPro Active

Une programmation claire et intuitive

Le robot ne possédant pas de cartes détaillées de l'habitation, il est impossible de l'envoyer à un endroit spécifique de la maison, ce qui aurait pu se révéler fort pratique en cas d'accident.

À la place, Philips propose un système de contrôle manuel. On pourrait le comparer à un joystick sur l'écran tactile permettant de faire avancer, reculer et tourner le robot dans la direction souhaitée.

Test Philips SmartPro Active
Un joystick permettant de piloter manuellement le robot aspirateur

Si l'on peut retrouver, l'espace d'un instant, le plaisir du pilotage de sa voiture électrique d'enfance, l'expérience se révèle vite déplaisante, notamment quand il s'agit de faire aller l'appareil à l'autre bout de la maison ou de l'appartement. Arrivé à destination, un bouton « Zone propre » fait tourner l'aspirateur sur lui même pour nettoyer la zone visée, avant de le ramener à sa base cette fois de manière automatique. On a connu plus pratique.

Les quelques options donnent également un aperçu des différentes taches d'entretien à effectuer. À ce propos, l'application SmartPro a tendance à exagérer quelque peu sur l'état de remplissage du bac à poussières. Elle nous a demandé un vidage immédiat de ce dernier alors qu'il n'était rempli qu'à moitié, et que l'appareil semblait fonctionner tout à fait normalement.

Test Philips SmartPro Active
Les notifications ne sont pas toujours pertinentes mais ont au moins le mérite d'être drôles

Autonomie et entretien

Le nettoyage des différents composants du robot aspirateur est plutôt simple. Le réservoir est situé sur le dessus de l'appareil, ce qui permet d'y accéder facilement sans avoir à retourner le robot.

Test Philips SmartPro Active
Le vidage du bac à poussières est très simple, Philips a bien pensé à l'accessibilité de ses différents accessoires (© Mathieu Grumiaux pour Clubic)

Concernant la batterie, Philips annonce une autonomie d'environ deux heures en mode « Polyvalent », qui est le programme par défaut du SmartPro Active. Si l'application ne donne pas de mesure précise, nos différents tests confirment les dires du constructeur, à plus ou moins 10 minutes près.

Enfin, le SmartPro Active n'est ni silencieux, ni bruyant. Si l'aspiration, même en mode « Turbo » reste tout à fait acceptable, ses déplacements et son moteur le sont moins, à l'oreille. Un nettoyage de 90 minutes avec de nombreux passages pourrait vite être désagréable et nous conseillons vivement d'utiliser le robot aspirateur une fois sorti de la maison.

Philips livre un appareil trop simple et décevant

Le SmartPro Active promettait d'être un produit qui, s'il n'allait pas réinventer la roue, pouvait tout de même convenir à des utilisateurs cherchant un appareil à la fois abordable et polyvalent pour le nettoyage quotidien de leur habitation.

Malheureusement, le robot aspirateur souffre d'une conception bâclée et de vrais manques logiciels. L'absence de cartographie pourrait se faire oublier si l'appareil réussissait à correctement aspirer l'intégralité de la maison, sans oublier une pièce ou une zone de l'habitation. Le temps plutôt long d'un programme complet pourrait ne pas être dérangeant si seulement le robot travaillait correctement et ramassait l'intégralité des poussières se dressant sur sa route.

Au final, c'est un produit à moitié fini que propose le constructeur et qui ne conviendra qu'aux utilisateurs les moins exigeants, ne cherchant aucune fonctionnalité supplémentaire hormis le nettoyage quotidien de leur sol en leur absence.

Régulièrement en promotion, l'appareil est proposé aujourd'hui à un prix de 275€ et pourra intéresser ceux qui souhaitent acquérir un aspirateur robot à moindre frais. Les autres passeront leur chemin.


Test aspirateur robot Philips SmartPro Active : service minimum

Les plus
+ Une finesse qui lui permet de passer sous tous les meubles
+ Qualité d'aspiration correcte
+ Application mobile intuitive
Les moins
- Les brosses rejettent la poussière vers l'extérieur
- Gros problèmes de navigation dans l'habitation
- Manque de fonctionnalités basiques
Fabrication
Qualité d'aspiration
Navigation
Logiciel
2.5

Modifié le 11/09/2019 à 10h59
6 réponses
6 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top