Les NFT déjà mainstream (et bientôt sur YouTube) ?

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
26 janvier 2022 à 12h45
3
youtube logo 500x500 © Shutterstock.com
© YouTube

Si les tokens non fongibles (NFT) étaient une technologie très confidentielle en 2017, ils sont aujourd’hui incontournables. Dès lors, YouTube n’a aucun raison d’être épargné par le phénomène, et sa P.-D.G., Susan Wojcicki, réfléchit déjà à ce que pourrait faire la plateforme de streaming vidéo dans ce domaine. Elle pense notamment à rémunérer ses créateurs en crypto.

Tout s'achète, et la célèbre vidéo YouTube « Charlie bite me » s’est déjà vendue pour 761 000 dollars sous forme de NFT.

La « lettre de Susan » indique que les NFT seront une priorité de YouTube en 2022

La lettre de Susan est un récapitulatif signé de la main de la P.-D.G. de YouTube qui définit les grandes lignes de l’année à venir. On y apprend notamment que le marché des Shorts a connu un boom en 2021 et que la plateforme a permis la création de 800 000 emplois l’année dernière. 

Un simple paragraphe sur les NFT indique que YouTube prend le marché très au sérieux, de même que le reste du domaine des crypto-monnaies . On y mentionne pêle-mêle les organisations autonomes décentralisées (dont certaines ont malheureusement connu des échecs retentissants, dont la Dune DAO) et les NFT qui font l’objet de milliers de vidéos sur la plateforme.

Les questions qui brûlent nos lèvres ne sont pas encore répondues (vous avez la référence ?). Est-ce que les vidéos Youtube pourront être répertoriées comme des NFT ? Est-ce que les créateurs seront payés en crypto dans un futur proche ? Tout est encore flou pour l’instant, même si YouTube indique porter une attention particulière aux multiples opportunités du Web3.

« Charlie bite me » et « David After Dentist » déjà vendues en NFT

Ces deux vidéos mignonnes qui représentent respectivement un nouveau-né mordant les doigts de son grand frère et un enfant complètement hagard après une visite chez le dentiste ont fait le tour du Web durant une décennie, grâce à YouTube. Il n'y a donc aucun hasard au fait que le milieu des NFT se soit déjà emparé de ces vidéos, vendues chacune pour 716 000 et 11 500 dollars. Le futur nous réserve des centaines d’autres œuvres hébergées par YouTube qui feront la richesse d’acheteurs opportunistes.

Une autre tendance émergente donne à des possesseurs de NFT l’occasion de « montrer leurs œuvres » sur les réseaux sociaux. Un service de Twitter vendu pour 2,99 dollars sur iOS vous permet désormais « d’exhiber » votre singe virtuel et autres crypto kitties en tant qu’avatar de profil. Oui, cela consiste bien à payer pour publier sa propre photo de profil, et il est possible que YouTube explore cette option prochainement.

Source : YouTube

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
pecore
Encore une fois, «&nbsp;posséder&nbsp;» virtuellement quelque chose que tout un chacun peut utiliser, dupliquer, partager, mais quel intérêt.<br /> On pourrait même dire que c’est un grand pas en arrière. Le numérique et internet sont encore aujourd’hui un lieu de mise en commun et de partage des connaissances et infos. Cela échappe au moins en partie à l’esprit mercantile de beaucoup. Les NFT sont une tentative de changer cela.
Peggy10Huitres
Il n’y a donc aucun hasard au fait que le milieu des NFT se soit déjà emparé de ces vidéos, vendues chacune pour 716 000 et 11 500 dollars.<br /> Le futur nous réserve des centaines d’autres œuvres hébergées par YouTube qui feront la richesse d’acheteurs opportunistes.<br /> C’est comme ça que vous appelez des pigeons vous … <br /> Moi je paierai cher pour connaitre la tête et le profile de ces acheteurs opportuniste …
luck61
C’est pour ça que les vidéos en VOD payante sont protégées par DRM sur les plateformes de streaming, les NFT ne sont pas utilisé car on peut faire un copier coller du fichier donc ça ne sert à rien à part pour spéculer
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour le PDG de la plateforme d'échange crypto FTX, le bitcoin est dans une impasse
Effondrement des crypto Terra et Luna : le fondateur risque-t-il une peine de prison ?
Le Bitcoin tombe sous les 30 000 dollars, faut-il s'inquiéter pour de bon ?
Ces 200 applications Android vous espionnent et volent vos données, supprimez-les d'urgence !
Le Salvador accueille un sommet international pour le bitcoin et la finance décentralisée
Cryptoqueen : découvrez l'histoire de cette arnaqueuse crypto recherchée par Europol
Les crypto-monnaies Terra et Luna s'effondrent : que s'est-il passé ?
Et si le Salvador faisait défaut à cause du crash du bitcoin ?
NiceHash élimine totalement les mesures antiminage mises en place par NVIDIA
Juno : l'incroyable histoire du cryptoactif qui a égaré 36 millions à cause d'une bête erreur de code
Haut de page