BitTorrent veut récompenser ses seeders avec de la cryptomonnaie

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
03 octobre 2018 à 09h02
3
BitTorrent - project Altlas

Conçu en 2001 par Bram Cohen, le protocole BitTorrent s'apprête à évoluer. La fondation TRON, propriétaire du réseau P2P depuis cet été, compte mettre en place un nouveau système pour encourager le partage de fichier. Comment ? En rétribuant les seeders grâce à sa propre cryptomonnaie : le Tronix.

Une petite révolution serait-elle en train de s'amorcer dans l'univers du P2P ? C'est bien possible maintenant que la fondation TRON à mis la main sur BitTorrent dans l'objectif de développer un internet décentralisé.

Project Atlas : intégrer BitTorrent à la blockchain de Tron

Le projet Atlas consiste à connecter les 100 millions d'utilisateurs mensuels actifs de BitTorrent à la blockchain de Tron et d'édifier ainsi « une nouvelle façon de distribuer le contenu ».

Pour inciter les utilisateurs à adopter la nouvelle plateforme peer-to-peer, la startup va mettre en place tout un écosystème permettant aux seeders, ceux qui partagent les fichiers, d'être récompensés par un jeton dédié (TRX). Ainsi, cette récompense ne sera pas basée sur le minage et l'extraction du TRX, mais seulement sur les ressources fournies pour le partage de fichiers (bande passante, temps de partage et stockage). Ce projet devrait permettre aux peers, ceux qui téléchargent les fichiers, de bénéficier des sources plus longtemps et avec une plus grande vitesse de téléchargement.

Justin Sun, PDG et fondateur de Tron, a déclaré :« Le projet Atlas est la base d'une nouvelle méthode de distribution de contenu. Il offrira des téléchargements plus rapides et une rétrocompatibilité, mais pas de minage. Il est adapté au monde dans lequel nous vivons : mobile, connecté et nous visons à terme à responsabiliser tous les créateurs de contenu et leurs communautés en éliminant les intermédiaires et en permettant aux créateurs de contenu de distribuer directement aux utilisateurs »

Vers une plateforme de distribution légale ?

La startup dont la cryptomonnaie se classe parmi les 15 plus importante du moment, pourrait-elle faire de BitTorrent une plateforme de distribution décentralisée légale ?

On en sait encore peu et il faudra certainement attendre quelques temps avant que BitTorrent ne précise ses ambitions, mais la phase initiale du projet prévoit déjà de fournir des jetons aux peers, qui les dépenseraient pour stimuler le partage du fichier de leur choix. On peut ainsi penser que cette solution serait parfaite pour que les artistes indépendants diffusent leurs œuvres.

En attendant d'avoir plus de réponses, Justin Knoll, responsable du projet Atlas, explique en quoi tout cela consiste dans la vidéo ci-dessous.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Rumpelstiltskin
Dans un sens similaire , il y a pas des projets de récompense de prêter sa connexion ? ( De manière contrôler bien sûr ) . J’ai 100mega qui me sert très peut ( ptet 10mega et encore (
zalphab
@rumpelstilskin si si… ça s’appel FON, FONERA, surtout si t’es en ville ça marche pas mal.
obyoneone
et comme d’hab, à la campagne limitée à l’ ADSL+ avec 800 kb/s (90 ko/s) de up, on est perdant…la dessus…<br /> sinon le bon air et la bonne bouffe compense largement l’ignorance des dirigeants à l’encontre des campagnes depuis quelques années
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Samsung Music intègre désormais Spotify
Microsoft lève le voile sur la Surface Pro 6
Twitter renforce sa sécurité à la veille des élections de mi-mandat américaines
Surface Laptop 2 : une évolution en douceur
Le thermostat Nest E débarque en France
Huawei : On en sait enfin plus sur sa prochaine montre connectée
Honor 8X : un smartphone milieu de gamme ambitieux à 249€
HP Spectre Folio : l'hybride entre métal et cuir
Nintendo coupe les ponts avec Amazon : les prix de la Switch s'envolent
Amazon double le salaire horaire de ses employés aux États-Unis
Haut de page