Des employés de Microsoft demandent à l'entreprise de cesser de collaborer avec la police

10 juin 2020 à 07h30
26
Satya Nadella

Une lettre a été signée par plus de 250 employés.

En quelques mots :

  • Ça gronde chez Microsoft. Plus de 250 employés de Microsoft ont cosigné une lettre dans laquelle ils demandent au directeur général de l’entreprise, Satya Nadella, et à plusieurs autres cadres, d’annuler les contrats que l’entreprise a signés avec la police. Ils souhaitent également que Microsoft s’implique pour demander des réformes au sein de la police de Seattle, fief de Microsoft, et réduise le temps de travail et la performance attendue en interne pour permettre aux employés de s’impliquer dans le mouvement social en cours aux États-Unis.

  • Les relations de Microsoft avec la police remises en question. Microsoft s’est, par le passé, associée à la police de New York concernant une plateforme d’agrégation des données issues des caméras de surveillance, et le Cloud Azure comprend différentes fonctionnalités visant à aider les forces de l’ordre dans la résolutions de leurs enquêtes criminelles. Plus tard cette année, Microsoft doit également faire partie des sponsors d’une conférence de la police qui se tiendra à La Nouvelle-Orléans. En 2019, l’entreprise avait toutefois refusé de vendre sa technologie de reconnaissance faciale aux forces de l’ordre pour des raisons éthiques.

  • Dilemme pour la tech. Microsoft a déjà reçu des critiques par le passé pour avoir fourni des technologies aux services de l’immigration américains. Au cours des dernières années, et particulièrement depuis l’élection de Donald Trump, les employés de la tech font régulièrement pression sur leurs employeurs pour qu’ils refusent de commercialiser leurs produits à des fins non éthiques. Des salariés d’Amazon ont ainsi récemment reproché à Jeff Bezos de vendre sa technologie de reconnaissance faciale à la police américaine tout en affichant son soutien au mouvement Black Lives Matter. Ces entreprises se retrouvent ainsi à choisir entre la satisfaction de leurs intérêts commerciaux et le respect des valeurs qu’elles affirment défendre.
Modifié le 10/06/2020 à 08h22
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
21
Azarcal
Carrement…une affaire d’une grande tristesse c’est sur, mais qui est " recuperée " et pas par les meilleurs.
kevvvv
Ca reflète bien l’état du monde actuel : une minorité qui fait sa loi. 250 employés sur plus de 150000 dans le monde « exige » et le monde entier doit se plier.
Wen84
Ridicule comme bien souvent
trollkien
« Le monde est Fou ! Oh, oui »
Fodger
C’est tout à fait stupide; ça va bien aider au travail des enquêteurs pour les affaires criminelles. Voilà des gens qui ne réfléchissent pas.<br /> Dénoncer les comportements racistes au sein de la police est une bonne chose, déclarer que tous les policiers américains le sont est faux, malsain, malhonnête et dessert la cause là bas (ne confondons pas avec la France, c’est une autre histoire).<br /> Le 21ème siècle est rongé par des réactions immédiates, manichéennes depuis les réseaux sociaux.
PsykotropyK
Je partage ton avis, mais ça peut être bien de remettre ça en perspective. 250 employé, si on compare ça à une manifestation, ça serait l’équivalent pour la France de près de 85.000 personnes (j’ai comparé par rapport à la population Française adulte, i.e. 50M et non pas la population totale).<br /> C’est effectivement pas d’importance nécessaire pour imaginer un problème profond, mais suffisant pour regarder le sujet.<br /> Il ne faut pas non plus écarter de ce décompte ceux qui pensent de même mais n’osent pas, ou n’ont pas eu l’opportunité de ce joindre aux contestataires.
Droz
2153 personnes possèdent plus de richesses que 60% de la population mondiale.
kevvvv
Et ? Quel rapport avec l’article ?<br /> L’article parle de 0.16% des effectifs qui, en gros, surfent sur l’actualité pour faire chier leur employeur et potentiellement les 99.8% des effectifs restants.<br /> Personne ne les a obligé à travailler pour Microsoft. S’ils ne sont pas d’accord avec la politique de l’entreprise, ils n’ont qu’à aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs.
Nissart
les mêmes qui seront les premiers à appeler la police s’ils voient un type louche roder devant leur belle maison payée grâce à leur salaire énorme d’ingénieur chez Microsoft.
exoje
C’est ça ton raisonnement ? «&nbsp;T’es pas content tu te casse&nbsp;» ? Quand tu es employés d’une entreprise tu es pas juste une m*rde qui se doit de subir tout le long de sa vie. Tu as le droit de t’exprimer si des choses ne te plaisent pas peu importe les dimensions de l’entreprise. Faut se respecter soi-même à un moment, arrêter d’être lâche.<br /> Écouter ses employés fait partie intégrante du rôle d’un patron.
Popoulo
Oui c’est le rôle du patron mais quand il s’agit de boulot. Le machin qui vient me les briser avec ces histoires de délinquant toxico puissance 10 finira pas le mois. Pas là pour faire de la propagande ou politique. Les employés peuvent discuter pendant leur pause sans que ça impacte le reste. Sinon, geh raus.
dredre
Je me pose quand même des questions, je le dis déjà, je sais on est pas tout a fait à des mêmes niveaux mais quand même :<br /> Huawei est condamné par les US pour soupçon d’espionnage dans ses technologies. Donc on aime pas que l’état Chinois puisse avoir un oeil dedans…<br /> Microsoft collabore avec la police US. Là par contre il est normal qu’un service de l’état accède à des données dans le domaine d’entreprise privé.<br /> Si dans ce cas (https://www.presse-citron.net/microsoft-decele-un-cas-de-pedopornographie-en-surveillant-ses-utilisateurs-onedrive/) on appréci la traque, on peut quand même se poser beaucoup de questions dans le domaine de la protection des données personnelles.
exoje
Sauf si je me trompe, selon l’article il fait bien mention que c’est en rapport avec leur boulot puisqu’il s’agit en l’occurrence de l’un de leurs clients. (bien que ce soit amplifié dû à l’actualité)<br /> Je ne cherche pas à les défendres, mais je suis contre le «&nbsp;tais-toi et va voir ailleurs si ça te plaît pas&nbsp;». À partir du moment où tu travailles dans une entreprise tu as ton mot à dire, ça ne veut pas dire que tu imposes quelques choses, c’est juste s’exprimer, faire bouger les choses, que tu sois une fourmi dans la fourmilière ou pas, d’où le fait que les pétitions existent.<br /> Apparemment ils sont plusieurs à partager la même opinion donc ce n’est pas rien, ce n’est pas juste se plaindre.
cirdan
En plus de ses propres règles et règlements intérieurs, une entreprise qui fonctionne dans un état démocratique applique les règles démocratiques générales de cet état, sinon elle serait un lieu de non-droit.
Olyver
Franchement on parle d’éthique…<br /> Je me la question du niveau intellectuel des commentaires…<br /> Pourtant l’article est limpide.
Riuzaki
Donc les abus récents de certains policiers ne te donnent aucun recul sur l’utilisation de logiciels de surveillance par la police ? ça fait des années que la police abrite des personnes capables d’abus sans noms , ça prouve juste la nécessité de contrôler leur pouvoir. Je sais que beaucoup de policiers sont bien, mais tout le monde peut comprendre pourquoi la présence d’outils de surveillance et d’armes en tout genre permet à certains de développer leur passion pour le crime.
Riuzaki
En réponse à Kiwidou (1er msg).<br /> Tu as mal compris : Microsoft!=Sénat, si certains employés veulent dire quelque chose ils peuvent et ça ne modifie pas automatiquement la loi.<br /> Autre chose, je pense que tu confonds le principe du «&nbsp;monde&nbsp;» : le monde est en fait composé de différents pays, pays qui ne dépendent pas directement de Microsoft.<br /> Pas de soucis à te faire, tu n’auras qu’à te plier à la mise à jour de Edge version Chromium et rien d’autre !
kevvvv
Mais qui t’empêche de changer de navigateur au lieu de te plaindre ? On vit dans un monde où tu as la possibilité d’avoir des dizaines d’alternatives. Profites-en et n’emmerde pas les autres qui ne vont pas dans ton sens.
keyplus
bah les concurents se frottent les mains c est tout
notolik
Arrêtez vos délires, j’imagine qu’il existe aux USA une loi similaire à la notre sanctionnant le refus de vente (la flemme d’aller regarder). MS n’arrêtera pas de fournir à la police ses services/produits car il ne le pourrait tout simplement pas, même s’il le voulait.<br /> Cette pétition n’est que symbolique.
cyrano66
Je me permet une parenthèse.<br /> Au delà de cette polémique MS et sur un principe plus général.<br /> Chaque pays a ses propres lois en ce qui concerne le droits des salariés à intervenir dans la stratégie de leur entreprise.<br /> En France ce principe est inscrit dans la loi :<br /> « Tout travailleur participe, par l’intermédiaire de ses délégués, à la détermination collective des conditions de travail ainsi qu’à la gestion des entreprises ».<br /> Ce principe autorise les travailleurs à exprimer collectivement leurs désaccords sur les orientations que prennent leurs patrons. A ce titre, en France, ils pourraient tout à fait s’exprimer sur le faite qu’une trop grande collaboration avec la police nuit à l’image de l’entreprise donc à sa santé financière et donc à leur emplois.<br /> C’est également sur ce texte que c’est construit toutes les lois du dialogue en entreprise en France.<br /> Ce texte très récent et d’une grande actualité c’est l’article 8 du préambule de la constitution de 1946. Toujours en vigueur jamais abrogée.
PsykotropyK
La loi sur le refus de vente ne dis pas que tu dois vendre tout à tout le monde, bien au contraire. Tu as tout à fait le droit d’imposer des normes pour la commercialisation de tes produits, dont le fait que tu ne vend pas aux états.<br /> Le refus de vente t’interdit de traiter différemment des clients de même type, mais tu as tout à fait le droit de banir une typologie de client en particulier.
Riuzaki
Je crois que je répondais à un autre message Bah effectivement tout le monde fait ce qu’il veut, et les employés de Microsoft aussi donc aucune raison de les emmerder
Fodger
Je sais que beaucoup de policiers sont bien<br /> Non la très large majorité l’est.<br /> Il n’y a pas de racisme, clientélisme institutionnalisé etc en France aujourd’hui et il est essentiel d’arrêter de réagir à des tweets à la con, des articles de presse sans réfléchir car il arrive aussi souvent aujourd’hui que le terme de racisme soit utilisé de façon inapproprié, voir délibérément malhonnête.<br /> Il y a par contre des brebis galeuses, ultra minoritaires qu’il faut soit éduquer, soit écarter.<br /> Quand il y a manquement à leur assermentation, comme une attitude ouvertement raciste ça doit être condamné point à la ligne. Le principe d’impartialité, d’exemplarité doivent leur être rappelé sans cesse car ils sont les garants de l’état de droit.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Deux casinos de Las Vegas veulent s'associer à la Boring Company d'Elon Musk
Samsung Galaxy Fold 2 : finalement, le smartphone n'aurait pas droit à un stylet
Le Shooting Brake de Mercedes passe à l'hybride rechargeable
Samsung va présenter ses Note 20, Fold 2 et Z Flip 5G le 5 août
Carton plein pour PUBG Mobile qui enregistre une hausse de 41% de ses revenus en mai
Google Meet supprime désormais les bruits parasites grâce à l'intelligence artificielle
L'appli Coach et moi, de Malakoff Humanis, vous aide à gérer votre stress post-confinement
Destiny 2 : Bungie annonce les trois prochaines extensions
Windows 10 (2004) : le Bluetooth A2DP Sink est de retour !
Le clavier gamer Hyper X Alloy FPS en promo chez Darty
Haut de page