Sony Xperia Z1 : le Xperia Z revu à la hausse

Par
Le 15 novembre 2013
 0
Quelques mois à peine après le Xperia Z, Sony lui donne déjà un successeur. Le Xperia Z1 reprend la même formule avec une fiche technique revue à la hausse, un capteur 20 mégapixels et quelques petits changements dans le design. Une valeur sûre pour cette fin d'année ?

000000fa06697332-photo-sony-xperia-z1.jpg
Sony Xperia Z1
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Android 4.2.2
Processeur / Fréquence CPU : Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2,27 GHz
GPU : Adreno 330
Mémoire / Stockage Mémoire interne de 16 Go
Slot d'extension micro SD jusqu'à 64 Go
Mémoire vive de 2 Go
Technologie d'écran et définition Ecran 5" HD de 1920 x 1080 pixels
Appareil photo 20,7 mégapixels autofocus et flash LED
GPS Oui
Radio FM Oui
Batterie 3000 mAh intégrée
Dimensions 144 x 74 x 8,5 mm
Poids 170 grammes


Design et ergonomie


Le design du Xperia Z1 reste dans les grandes lignes semblable à son prédécesseur. Et il en conserve donc la principale caractéristique : un magnifique dos en verre, très classe... Mais potentiellement fragile ! Une idée déjà discutable du temps de l'iPhone 4, reconduite depuis notamment par LG (Optimus G, Nexus 4), et qui le reste encore aujourd'hui. Vu sous l'angle des traces de doigts, vous avez entre les mains une très jolie tartine beurrée... des deux côtés.



En fait, pas tant que ça : les deux plaques de verre sont en effet recouvertes d'une protection, censée le protéger de la casse. Problème : celle-ci est en revanche très sensible aux rayures. Après deux jours d'utilisation, sans pour autant y aller au trousseau de clé ou au cutter, quelques rayures apparaissent déjà . Et cette protection ne peut pas être ôtée facilement, car elle n'a pas été faite pour ça. En pratique, vous aurez l'impression d'avoir un écran qui se raye facilement, alors qu'il s'agit juste de la protection. Un choix de design assez étrange.



Sony a revu les bordures, qui abandonnent le plastique pour le métal, et nous semblent également un peu plus confortables, moins tranchantes. La prise en main du téléphone s'en voit améliorée, et elle en a grand besoin, car le téléphone reste une bonne petite brique. À 168 g sur la balance, il n'est pas des plus légers, et même un peu plus lourd que son prédécesseur. En outre, Sony n'a visiblement aucune envie d'optimiser l'espace entre l'écran et la bordure : le téléphone reste parmi les plus larges pour sa diagonale. Le confort d'utilisation s'en ressent un peu.

Le Xperia Z1 continue à être un smartphone de choix pour les utilisateurs étourdis : sa certification IP55 lui permet de faire un petit plouf sans risque. On constate d'ailleurs une amélioration qui ne manquera pas d'effrayer l'utilisateur malgré tout : la prise jack n'a plus besoin de cache, puisqu'elle est traitée pour être étanche. Les caches sont toujours présents autour des ports micro USB et micro SD et du slot SIM. Une trappe en caoutchouc, ça n'est jamais très joli, et celles-ci s'intègrent autant qu'elles le peuvent, mais vos composants leur diront merci !

01f4000006838802-photo-sony-xperia-z1.jpg


L'agencement des boutons ne bouge pas : on retrouve la touche de verrouillage ronde qui se distingue clairement des autres et notamment du déclencheur photo, que l'on aimerait voir plus souvent - systématiquement, en fait - sur un smartphone haut de gamme. En revanche, les deux contrôles du volume nous paraissent trop bas, nécessitant de plier le pouce de manière inconfortable.

Composants


00c8000005529533-photo-snapdragon.jpg
La fiche technique du Xperia Z1 fait un gros bond en avant, puisqu'elle est semblable à celle de la « phablette » XPeria Z Ultra : on passe d'un S4 Pro à un Snapdragon 800 à 2,3 GHz, le même que sur le Samsung Galaxy Note 3 et le LG G2. Sans passer par la case Snapdragon 600, c'est donc à la fois la partie processeur et la partie graphique (Adreno 330 contre 320) qui bénéficient de gains de performances.

L'écran, en revanche, évolue de manière moins flagrante : toujours d'une diagonale de 5 pouces, et toujours Full HD. Côté technologie, on passe à un affichage Triluminos, agrémenté du X Reality Engine, censé améliorer le rendu des couleurs sur les photos et les vidéos. En fait, ce qui frappe surtout, ce sont les angles de visions de l'écran toujours assez réduits par rapport aux autres smartphones haut de gamme. Dommage car pour le reste, l'écran du Z1 est parfaitement lisible et affiche des couleurs éclatantes.

Le modem prend en charge davantage de bandes de fréquences 4G mais son prédécesseur gérait déjà les trois qui nous concernent : 800, 1800 et 2600 MHz. Le Wi-Fi s'ouvre à la norme AC, le Bluetooth est toujours fourni en version 4.0, et la puce NFC encore de la partie. Bon point : son emplacement est indiqué par un logo, et non ce n'est pas celui d'une célèbre marque de café.

La capacité de stockage interne est limitée à 16 Go, mais un slot micro SD permet de l'étendre. Le téléphone est équipé de 2 Go de mémoire vive.

C'est sur la partie photo que le Z1 se distingue le plus de son prédécesseur. Le nouveau smartphone de Sony embarque ainsi un capteur 20,7 mégapixels, un vrai capteur de compact même, puisqu'il s'agit de celui du DSC-HX50. Il est complété par une puce de traitement Bionz. La webcam conserve les mêmes caractéristiques : 1080p et 2,2 mégapixels.

OS et interface


Comme pour le LG G2, on regrette que le Xperia Z ait une version d'Android de retard, voire deux maintenant que KitKat est disponible sur le Nexus 5 de Google. On ne demande évidemment pas ce dernier, mais tout smartphone devrait sortir aujourd'hui en version 4.3.

00fa000006839450-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg
00fa000006839452-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg


Qui dit Sony, dit surcouche. Il y a deux façons de rendre celle-ci agaçante : la surcharge graphique de mauvais goût et la multiplication des fonctionnalités « gadget ». Sur le premier point, on est obligé d'applaudir Sony. L'interface du Z1 reste un modèle de sobriété et d'élégance, et a même le bon goût de respecter la disposition des touches virtuelles, et du menu contextuel, façon Google.

00fa000006839456-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg
00fa000006839454-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg


Côté fonctionnalités, on peut là encore dire que Sony a eu la main relativement légère. On n'échappe pas à quelques gadgets du style applications pop-up, mais en dehors des interactions avec d'autres appareils Sony (téléviseurs, manette PS3...), on est loin de la surenchère d'un Samsung.

00fa000006839466-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg


Internet, multimédia et jeux


Comme sur tout smartphone équipé d'un processeur surpuissant, d'un grand écran 1080p et de 2 Go de mémoire vive, surfer sur le Web avec un XPeria Z1 est un pur bonheur. Les pages défilent avec une fluidité impeccable, se chargent rapidement, les polices sont précises et lisibles : du tout bon !

00fa000006839460-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg
00fa000006839462-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg


Comme HTC et Samsung, Sony propose son agrégateur d'actualités, Socialife, qui permet de centraliser sites d'information et réseaux sociaux en une interface sobre et assez agréable. Des sources prédéfinies sont proposées, mais on peut également y ajouter ses propres flux RSS, ainsi que ses abonnements Facebook, Twitter ou encore YouTube. Contrairement au Blinkfeed de HTC ou au mode magazine du Galaxy Note 3, Sony ne pousse pas en revanche son agrégateur sur l'écran d'accueil : il s'agit uniquement d'une application.

00fa000006839428-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg
00fa000006839426-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg


L'écran 1080p est très confortable pour lire des vidéos Full HD sans recompression mais attention : le Z1 n'intègre pas de prise en charge AC3. Les fichiers MKV que nous avons lus avec le lecteur par défaut étaient désespérément muets. On pourra évidemment trouver une solution à ce problème en installant un lecteur alternatif.

01f4000006839472-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg


Côté audio, on dispose d'une application Walkman toujours aussi bien conçue, et bénéficiant d'une multitude de réglages et d'effets pour optimiser la lecture sur les haut-parleurs intégrés comme au casque. Le placement des enceintes sur la partie basse du smartphone ne procure pas un son aussi immersif qu'un HTC One, mais les réglages d'optimisation permettent de booster les basses de manière assez convaincante.

00fa000006839440-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg
00fa000006839448-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg


La sortie casque ne donne rien à redire, et les amateurs de personnalisation du son trouveront un égaliseur paramétrable, ainsi que des simulations de son surround qui nous sont apparues peu convaincantes. On appréciera au passage que le lecteur permette de récupérer des informations manquantes sur les morceaux, telles que les pochettes.

00fa000006839444-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg
00fa000006839446-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg


Le processeur Snapdragon 800 fait évidemment tourner tous les jeux les plus récents avec fluidité. Il faudra néanmoins composer, comme sur le LG G2, avec une barre de boutons virtuels impossible à masquer, ce qui fait perdre quelques pixels en largeur. Sony oblige, on retrouve l'application Playstation Mobile, ainsi que la compatibilité avec la manette Dual Shock 3.

01f4000006839474-photo-sony-xperia-z1-captures.jpg


Photos et vidéos


Le Xperia Z1 se targue de disposer du capteur 20,7 mégapixels du DSC-HX50, mais qu'en est-il des performances réelles du smartphone ? Tout d'abord il faut préciser que dans la plupart des modes, c'est bien une photo 8 mégapixels qui sera réalisée : seul le mode manuel permet réellement de monter en définition 20,7 mégapixels.

En pratique, les images capturées en extérieur laissent rapidement voir le principal défaut du Z1, et ce même après avoir installé la dernière mise à jour logicielle : un traitement trop agressif des photos au niveau de leur accentuation qui laisse apparaître des artefacts. L'utilisation des modes automatiques en 8 mégapixels minimise certes un peu le problème, qui se constatera essentiellement en zoomant dans la photo, mais c'est un défaut indéniable.

0258000006839666-photo-sony-xperia-z1-photo-exterieur.jpg

012c000006839668-photo-sony-xperia-z1-photo-exterieur-detail-1.jpg
012c000006839670-photo-sony-xperia-z1-photo-exterieur-detail-2.jpg


L'autre problème concerne la perte de qualité sur les bords, nettement plus visible que sur un Galaxy Note 3 ou un LG G2 par exemple. Et c'est plutôt dommage car le capteur ne manque pas non plus de qualités : quand il n'a pas la main trop lourde sur l'accentuation, il produit des images détaillées, et le rendu des couleurs est assez plaisant.

0258000006839672-photo-sony-xperia-z1-photo-scene.jpg

012c000006839678-photo-sony-xperia-z1-photo-scene-detail-1.jpg
012c000006839680-photo-sony-xperia-z1-photo-scene-detail-2.jpg


En faible luminosité, le bilan est nettement moins favorable. Les images sont très bruitées, perdent leurs détails et souffrent là encore de cette accentuation agressive.

012c000006839674-photo-sony-xperia-z1-photo-scene-800-iso-detail-1.jpg
012c000006839676-photo-sony-xperia-z1-photo-scene-800-iso-detail-2.jpg


Les vidéos 1080p sont correctes mais le bruit bien visible et l'aliasing assez présent gâchent un peu le rendu.



Performances


Le Xperia Z1 est équipé d'un processeur Snapdragon 800, le même que celui du Samsung Galaxy Note 3 et du LG G2. Nous l'avons soumis à une série de tests, réalisée avec la dernière version d'Android disponible sur le téléphone (4.2.2). Les résultats sont la moyenne de trois mesures.



Le smartphone ne fait pas partie de ceux testés par Anandtech dans son fameux « tableau des tricheurs », mais à la lecture de certains résultats, on ne serait pas étonné qu'il figure parmi les mauvais élèves : sur les tests graphiques, notamment, il affiche des scores sensiblement plus élevés que ceux du G2, alors qu'il utilise la même puce. Bizarre...

Quoiqu'il en soit, on est évidemment dans des niveaux de performances comparables à ceux des autres smartphones sous S800, ou de l'iPhone 5s. C'est-à-dire au top, que ce soit sur la partie processeur ou graphique. En usage réel, les écarts sont imperceptibles de toute façon.

Autonomie


Avec une batterie de grosse capacité (3000 mAh), le Xperia Z fait à peu près jeu égal avec le LG G2, qui dispose de composants similaires. On pourra donc le faire tenir une bonne journée sans problème en usage « normal » (Web, appels, synchro mails, réseaux sociaux...).

Nous l'avons également soumis à notre test d'autonomie vidéo. Celui-ci consiste à lire un film au format MP4/H264 avec le lecteur par défaut jusqu'à extinction de la batterie. Le Wi-fi est activé, et le bluetooth désactivé. L'écran est au maximum de sa luminosité et le son à 50%, en utilisant les écouteurs fournis avec le téléphone.

benchmark : 294-3378


Là encore, Sony impressionne : le Z1 n'égale pas un Galaxy Note 3, mais tient tout de même 8 heures dans ce scénario d'utilisation, avec un écran plutôt gourmand.

Conclusion


000000b406697328-photo-sony-xperia-z1.jpg
Le Xperia Z demeure un très bon smartphone, et on peut presque se demander pourquoi le mettre à jour aussi tôt : on gagne certes une plus grosse batterie et un processeur plus puissant, ainsi que quelques améliorations au niveau du design.

La partie photo, censée être le gros point fort de ce Z1 par rapport à son prédécesseur, nous laisse cependant sur notre faim. Il semble que Sony ait confondu course aux mégapixels et vraies améliorations. En pratique, on obtient des photos plus grandes, mais pas franchement plus réussies.

En outre, si la finition du Z1 est de très bonne facture, on regrette que Sony n'ait pas fait de progrès sur le poids et l'épaisseur du smartphone, et sur l'écran dont les angles de vision déçoivent quelque peu.

Ces défauts suffisent-ils pour déconseiller le Xperia Z1 ? Pas vraiment. Le « vaisseau amiral » conserve ses qualités : il est performant, endurant, agréable à utiliser et peut survivre aux immersions involontaires, une qualité que l'on aimerait trouver bien plus souvent sur du haut de gamme. À condition de trouver ses dimensions généreuses à son goût, ses qualités sont indéniables. Ils est simplement dommage que toutes les évolutions par rapport au Xperia Z ne soient pas toutes aussi pertinentes.

Sony Xperia Z2 : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !

Sony Xperia Z1

Les plus
+ Très bonnes performances
+ Étanche !
+ Batterie endurante
+ Design et interface élégants
Les moins
- APN 20 MP décevant
- Angles de vision réduits
- Trop volumineux
Fonctionnalités
Finition
Ergonomie
Autonomie
Puissance
4




A découvrir aussi : le Sony Xperia Z2 : une évolution en finesse
Modifié le 17/09/2018 à 10h52

Les dernières actualités Smartphone Android

scroll top