Linksys WRT1900AC : la Rolls des routeurs ?

13 octobre 2014 à 18h16
0
0000004607675507-photo-logo-linksys.jpg
Il n'y a pas si longtemps, le routeur Wi-Fi était le complément indispensable de toute connexion Internet. Depuis, les box opérateurs sont passées par là, reléguant le routeur Wi-Fi au rang de presque relique. Ce n'est pas pour autant que cette catégorie de produit a disparu, d'autant que bien souvent, les capacités de nos box sont assez limitées en matière de réseau sans fil, tandis que les routeurs évoluent plus rapidement.

Linksys, ex-propriété de 3com, puis de Cisco, est depuis quelques mois déjà une filiale de Belkin. En début d'année, la marque présentait son WRT1900AC, un tout nouveau routeur sans fil, sorte de revival du mythique WRT54G. Mais quand ce dernier était devenu un quasi-standard de fait, le nouveau venu ne joue plus du tout dans la même catégorie.

Reprenant les couleurs de la gamme WRT originelle, le WRT1900AC propose des caractéristiques haut de gamme : Wi-Fi i802.11ac totalisant 1900 Mbps de débit, processeur double-cœur, USB 3.0 et cerise sur le gâteau firmware open-source... comme dans le temps ! Faut-il craquer ?

020D000007672165-photo-linksys-space-invader-1.jpg


Présentation



Sorti de son carton, le WRT1900AC en jette. Il est tout simplement monstrueux par ses dimensions et par son poids (plus de 2 kilogrammes). Son design est évidemment une sorte d'hommage au WRT54G d'antan alors que la connectique est finalement assez classique : un port RJ45 WAN, quatre ports RJ45 brassés en Gigabit Ethernet, un port USB 3.0 et un connecteur eSATA qui opère également en USB 2.0 si besoin.

On a droit à un interrupteur, un bouton reset et un bouton WPS. Linksys livre quatre antennes XL réglables que l'on fixera sur les côtés du routeur, alors qu'en façade plusieurs diodes - blanches - indiquent le statut de l'engin. L'alimentation électrique est confiée à un bloc d'alimentation externe et Linksys livre un câble RJ45. Il n'y a pas grand-chose à redire sur la finition si ce n'est l'odeur de soudure qui se dégage du WRT1900AC ou les patins antidérapants qui se décollent trop rapidement à notre goût.

012C000007672169-photo-linksys-space-invader-3.jpg
012C000007672167-photo-linksys-space-invader-2.jpg


Techniquement, le WRT1900AC est animé par un processeur ARM double-cœur, une puce Armada signée Marvell opérant à 1,2 GHz et s'appuyant sur 256 Mo de mémoire vive DDR3. La partie sans fil est bi-bande avec un Wi-Fi n opérant sur les 2,4 GHz alors que le Wi-Fi ac fonctionne en 5 GHz. Sur le papier, le routeur est capable d'offrir un débit de 600 Mbps en i802.11n et 1300 Mbps en i802.11ac.

Parmi les surprises de ce WRT1900AC : la présence d'un ventilateur sur le SoC ARM. Car oui, le routeur chauffe de manière significative. Nous n'avons toutefois pas vu celui-ci en fonctionnement durant nos tests et c'est heureux car au vu de sa taille, il pourrait être assez dérangeant.

01B3000007672173-photo-linksys-space-invader-5.jpg

Le routeur et son bloc d'alimentation externe
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top