Samsung détaille son futur SoC Exynos 5 Dual

Samsung a publié la semaine dernière un livre blanc révélant les derniers détails du prochain vaisseau amiral de sa gamme de SoC, déjà évoqué fin 2011 et désormais baptisé « Exynos 5 Dual ».

0140000004796954-photo-samsung-exynos-5250.jpg

Tout-en-un, l'« Exynos 5 Dual » embarque tout le nécessaire pour une tablette haut de gamme, plus encore que les précédents SoC.

Pour commencer, il abrite comme son nom l'indique un CPU double cœur à architecture ARM Cortex-A15, reposant en l'occurrence sur le procédé de fabrication High-K Metal Gate Low Power en 32 nm, largement mature. Les futurs SoC du rival Qualcomm seront quant à eux fabriqués en 28 nm... si les usines y parviennent. Le futur Exynos sera dans un premier temps cadencé à 1,7 GHz, et non à 2,0 GHz comme c'était initialement prévu.

On apprend aujourd'hui que son GPU à quatre unités de calcul repose sur l'architecture ARM Mali-T604. Les performances seraient finalement doublées par rapport au prédécesseur, et non quadruplées, ce qui lui permettrait malgré tout de restituer une définition WQXGA (2560 x 1600 pixels) à 60 images/seconde. Il offre une connectique eDP et la prise en charge du PSR, lui permettant de passer en veille et de diviser sa consommation par vingt lorsque l'affichage reste statique. Il est compatible OpenCL 1.1, OpenGL ES 2.0 mais aussi Direct3D 11, et donc Windows RT.

Ce nouveau GPU est associé à un composant d'encodage et de décodage matériel de la vidéo jusqu'en Full HD à 60 i/s, ce qui garantit sa prise en charge des contenus 3D stéréoscopiques (24 à 30 i/s par œil) mais aussi le transcodage avant transmission sans-fil via Wi-Fi Display (aussi appelé Miracast). Un autre composant, l'ISP, assure quant à lui la capture de 30 images de 8 millions de pixels par seconde sans aucune latence au déclenchement tout en prenant en charge certains aspects de la post-production : réduction de bruit tridimensionnelle (3DNR), correction des distorsions optiques et stabilisation vidéo numérique.

Le doublement de la bande passante mémoire à 12,8 Gb/s quant à lui est dû au passage d'un contrôleur double canal LPDDR2 à un modèle LPDDR3.

Enfin, l'« Exynos 5 Dual » adopte les dernières connectiques en vigueur : le Serial ATA à 6 Gbps pour le stockage et l'USB 3.0 pour la connexion à d'autres dispositifs, tant en tant qu'hôte que de client.

0140000005352746-photo-diagramme-samsung-exynos-5-dual.jpg

Ce livre blanc s'en tient exclusivement aux aspects techniques, aucune nouvelle date n'est donc communiquée. Les premiers produits finis l'adoptant restent donc attendus au début de l'année 2013.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

FLoC, le descendant des cookies tiers de Google : c’est quoi en fait ?
House of the Dragon, le prequel de Game of Thrones, dévoile ses premières images
Cloudpunk annonce un premier DLC ambitieux, City of Ghosts, pour
Blue Origin lance une vente aux enchères pour devenir le premier touriste spatial à bord de New Shepard
Le Dernier Voyage : un trailer pour l'ambitieux film de SF français, attendu au cinéma le 19 mai
Stadia : les départs se multiplient parmi les responsables du service
Test de Resident Evil Village : une balade à la campagne qui tourne mal
L'écran PC Asus TUF Gaming passe sous la barre des 200€
BMW i Hydrogen Next : production prévue en 2022, mais pas de commercialisation à l'horizon
Le prix en France de la nouvelle Hyundai Ioniq 5 enfin dévoilé
Haut de page