Pourquoi la plateforme Francetest, spécialisée dans les résultats de tests COVID-19, a t-elle été épinglée par la CNIL ?

14 octobre 2021 à 20h07
4
Test Covid © Pexel / Polina Tankilevitch
© Pexel / Polina Tankilevitch

Alors qu’une première violation des données avait eu lieu fin août, la CNIL rappelle encore à l’ordre Francetest, la société privée chargée de sécuriser les données de santé collectées pour le compte des pharmacies dans le cadre des tests de dépistage du COVID-19.

La plateforme transmettant les résultats des tests au ministère de la Santé présenterait encore des insuffisances en matière de sécurité de données.

Francetest mis en demeure par la CNIL

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a annoncé ce jeudi 14 octobre 2021 la mise en demeure de la société privée Francetest, qui transmet les résultats des tests PCR et antigéniques aux services du ministère de la Santé. Le gendarme des données personnelles affirme en effet que la sécurisation des données de santé de plateforme est toujours insuffisante, alors que 3,9 millions de tests ont été validés rien qu’en septembre.

Cnil logo
© CNIL

Fin août, le site Mediapart avait révélé l’existence d’un faille informatique de Francetest qui rendait accessible 700.000 résultats de tests de dépistage du COVID-19 réalisés en pharmacie. Le lendemain, l’entreprise privée avait assuré avoir pris des mesures et requis l’assistance d’experts en cybersécurité, mais cela semble ne pas avoir été suffisant. Dans son communiqué, la CNIL déclare avoir « constaté que la société avait pris certaines mesures pour remédier à la vulnérabilité à l'origine de la violation de données. Cependant, le service Francetest présente toujours plusieurs insuffisances en matière de sécurité de données. »

Le régulateur a donné un délai de deux mois à Francetest pour « prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des données de santé qu'elle traite pour le compte de centaines de pharmacies. »

Source : Latribune

Modifié le 14/10/2021 à 20h14
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
clockover
Ba Francetest oui faut voir ce que c’est…<br /> C’est un mec tout seul qui a monté le truc à l’arrache et que gère des millions de résultats…<br /> Attention je dis pas qu’un mec seul ne peut pas faire un truc cool (j’ai aussi dev un produit avec donnée de santé tout seul).<br /> Mais là avec un délai comme ça, un volume comme ça, l’aspect réglementaire et tout ça par un jeune sans structure juridique…<br /> Mais il a eu raison de foncer.<br /> Par contre les pharmaciens …
HunterAlex
Mon petit doigt me dit que ce ne sera pas la dernière platforme à se faire épingler par la CNIL…
benben99
Cela donne du crédit à tous les gens qui se méfie des tests dans cette crise
Proutie66
Le vrai problème c’est les pharmaciens, pour en cotoyer spécifiquement dans ce domaine, qui soint blindés, mais qui veulent un truc vite fait pas cher.<br /> Comme tout le monde dira-t-on, sauf que, eux, c’est la santé.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

ADP teste les transporteurs de bagages électriques et autonomes à Paris-Charles-de-Gaulle
Quand HTC présente son nouveau casque, le VIVE FLOW... en l'intégrant sur des photos iStock
Ça y est, le robot-chien est armé... et vous n'avez pas envie de croiser son chemin
Ford étudie votre activité cérébrale pour éviter les accidents
Microsoft Translator peut désormais traduire plus de 100 langues
Bipède, capable de voler et de faire du skateboard, ce robot fait rêver... Ou flipper... Ou rêver... Ou...
Les eurodéputés ont voté une résolution contre la surveillance de masse à l’aide de l’IA
Un groupement de médecins et d'experts en biotech cherche à augmenter la durée de vie humaine jusqu'à 120 ans
Metaverse : Facebook engage 50 millions de dollars pour rendre le monde virtuel
Ce robot caméléon est capable de changer de couleur en fonction de la température
Haut de page