Les FAI sommés de bloquer l'accès à un site hébergeant des données de santé en clair

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, chargé de l'actu.
Publié le 05 mars 2021 à 13h07
cnil-logo.png

Le tribunal de justice de Paris a pris une décision, mercredi, qui oblige les fournisseurs d'accès à Internet à bloquer l'accès à un site contenant une base de données de quelque 500 000 patients.

Après avoir formellement déconseillé il y a quelques jours, et à raison, d'utiliser tout site internet qui se propose de « vérifier » si vous ne faites pas partie des 500 000 personnes dont de nombreuses données de santé ont été volées auprès de laboratoires d'analyse médicale, la présidente de la CNIL, Marie-Laure Denis, avait rapidement saisi le tribunal judiciaire de Paris pour faire bloquer l'accès à un site qui, justement, héberge les informations personnelles et sensibles dérobées.

La CNIL veille au grain

Mercredi, la Commission nationale de l'information et des libertés (CNIL) a obtenu gain de cause puisque le tribunal judiciaire de Paris a pris une décision qui oblige l'ensemble des fournisseurs d'accès à Internet à bloquer l'accès au site.

La CNIL a très rapidement pris en considération cette fuite de données massives, qui avait été dévoilée dans la presse. L'autorité a déjà pu identifier, ces derniers jours, les laboratoires de biologie médicale touchés de façon à ce qu'eux-mêmes contactent, comme l'oblige la réglementation, les individus victimes de ce vol d'informations.

Le gendarme des données veille au grain et attache une attention toute particulière à ce que les mesures techniques soient prises et que les patients touchés soient mis au courant.

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (5)
nicgrover

Ah oui c’est bien de gendarmer mais si l’on réside à l’étranger et que l’on n’a plus d’adresse physique en France, comment serons-nous prévenus ? Par mail j’espère…

Nmut

Ils utiliseront les données qui sont dans le fichier pardi! :stuck_out_tongue:

notolik

C’est donc plié avec un VPN…

Ou alors la CNIL à obtenue l’autorité nécessaire au Kamtchatka, au Togo et en Mongolie (parmi 400 000 autres) cette nuit.

LeToi

Il faudrait donc que la justice fasse fermer le site définitivement, ce sera plus efficace…

kroman

C’est quelle adresse ?