Méga-fuite sur l’une des plus grandes bases de données américaines

Alexandre PAULSON
20 décembre 2017 à 18h34
0
Une compagnie de cybersécurité vient de découvrir qu'Alteryx, une société californienne spécialisée dans l'analyse data, avait par mégarde laissé en accès quasi public une vaste base de données contenant les informations personnelles de 123 millions de foyers américains.

Alteryx n'avait même pas pris la précaution de crypter ces données achetées à une société tierce.

36 Go de données personnelles à l'air libre



Et dire que les Américains trouvent excessif le RGPD, le futur règlement européen pour la protection des données personnelles... Sans doute qu'avec un tel texte au dessus de la tête, Alteryx aurait rapidement fait naufrage. Cette startup, cotée à Wall Street depuis avril, a justement comme spécialité l'analyse de data à des fins de ciblage publicitaire. Elle vient d'être épinglée pour avoir laissé sans protection des données concernant les membres de 123 millions de foyers américains.

La découverte revient à la société de cybersécurité UpGuard. En effectuant une recherche de routine dans les buckets d'Amazon Web Services, qui héberge les données de compagnies de toutes tailles, elle tombe sur un dossier de 36 Go presque sans protection, qu'elle parvient aisément à ouvrir. UpGuard est convaincue qu'elle n'est pas la première à mettre le nez dans ce dossier.

01F4000008779476-photo-hacker.jpg


248 catégories



Celui-ci est une vraie mine d'or à qui sait s'en servir : à l'intérieur, 123 millions de sous-dossiers, un par foyer américain, contenant des informations réparties dans 248 catégories : adresses, numéros de téléphone, nombre d'enfants, leur âge, leur sexe, animaux de compagnies, abonnements divers, emprunts en cours, etc. Rien ne manque, sauf les noms.

Ces informations, de l'ordre de la vie privée, offrent un tel degré, une telle profondeur de connaissance des cibles que cela en devient problématique : entre de mauvaises mains, elles rendent la fraude extrêmement facile dans les systèmes fondés sur vos informations personnelles, comme une demande de prêts en ligne, ou un crédit à la consommation. Des données pour le moins sensibles qu'Alteryx ne s'était pas même donné la peine de crypter. De quoi faciliter un peu plus encore la tâche à des hackers qui prouvent chaque jour ou presque qu'aucune base de données n'est inviolable...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top