ProtonMail : une attaque DDoS "extrêmement puissante" met à genoux le Webmail anti-NSA

05 novembre 2015 à 17h54
0
La messagerie ProtonMail est sous le coup d'une attaque DDoS massive et peine à la stopper.

Depuis le 3 novembre, le service de messagerie chiffrée ProtonMail est victime d'une attaque par déni de service (DDoS) « extrêmement puissante », écrit la société sur un blog WordPress ouvert à cette occasion.

« Les assaillants ont commencé par inonder nos adresses IP, décrit Jason Stockman, le cofondateur de ProtonMail. Puis, cela s'est rapidement répandu à notre datacenter en Suisse, où nous avons nos serveurs. Lors de l'attaque, plusieurs autres sociétés technologiques et même quelques banques ont été touchées. »

Les données utilisateurs « intactes »

En dépit de ses « efforts », l'équipe de ProtonMail déclare ne pas être encore venue à bout de ce DDoS, mais « travaille sans relâche » pour. Dans la mesure où la plateforme repose sur la qualité de son chiffrement, l'éditeur s'est empressé d'évacuer tout soupçon sur une éventuelle corruption de la messagerie : « Il est important de noter que notre noyau de chiffrement de bout en bout demeure solide et 100 % intact. »


08139154-photo-protonmail-2-0.jpg


De même, toutes les données des utilisateurs sont « saines et sauves », même si elles sont inaccessibles. Pour stopper cette attaque, ProtonMail va jusqu'à appeler à l'aide et n'exclut pas de rechercher un nouveau datacenter en Suisse. L'évolution de la situation sera communiquée sur le compte Twitter @ProtonMail.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : YouTube va intégrer la réalité virtuelle sur Android
Web Summit - Rebrandly, un générateur clé-en-main pour des liens courts avec son domaine
Darty et la Fnac ont trouvé un accord sur une possible acquisition
La redevance pour copie privée s’attaque au PC
Web Summit - Interview avec A.Chennapragada, directrice de Google Now
Banque : Internet n'a pas encore tué l'agence
Web Summit - C.Averill, BitTorrent :
BlizzCon 2015 : comment suivre l'événement sur Internet ?
4G : Free Mobile étend son réseau à toute allure
Web Summit - Sécurité : les enjeux au quotidien chez Facebook
Haut de page