Deux ans après, Amnesty International lance une pétition en faveur d'Edward Snowden

05 juin 2015 à 16h43
0
Il y a tout juste deux ans, Edward Snowden révélait un flot d'informations confidentielles sur les pratiques des agences de renseignement aux États-Unis. La branche britannique d'Amnesty International demande désormais à l'administration d'Obama de lui garantir un procès équitable.

En 2013, Edward Snowden, anciennement analyste à la NSA, avait contacté deux journalistes du Washington Post et du Guardian. L'objectif : publier une série de documents visant à lever le voile sur les programmes de surveillance massive mis en œuvre sur le sol américain et à l'étranger.

Nous apprenions alors que la NSA et le FBI collectaient des données extraites des services de Google, Microsoft, Yahoo, Apple ou AOL mais également les conversations téléphoniques des opérateurs mobiles. Les services de renseignement sont même aller jusqu'à pirater les câbles sous-marin et développer leur moteur de recherche interne. Nous savons désormais que le Canada, l'Australie ou encore la Nouvelle Zélande disposent de programmes similaires.

01F4000008062780-photo-amnesty-international.jpg


Qualifié de traitre par les autorités américaines, Edward Snowden a été inculpé par le gouvernement américain sous les chefs d'accusation d'espionnage, vol et utilisation illégale de biens gouvernementaux. Il encourt jusqu'à 30 années d'emprisonnement s'il retourne sur le sol américain. Actuellement, l'homme est hébergé en Russie et y dispose d'un permis de séjour de trois ans depuis le 1er août 2014.

Au Royaume-Uni, l'association Amnesty International a lancé une campagne en demandant à l'administration d'Obama de ne pas punir M. Snowden pour avoir dévoilé des pratiques allant à l'encontre des droits de l'homme. L'association explique que le gouvernement américain souhaite faire extrader Edward Snowden et le juger sur la violation d'une loi jugée archaïque et entrée en vigueur en 1917 : l'espionage Act.

01F4000008062778-photo-amnesty-international.jpg


Amnesty ajoute que le gouvernement américain a révoqué le passeport d'Edward Snowden afin de l'empêcher de se rendre dans les autres pays lui ayant offert le droit d'asile.

Pour se faire entendre, l'Amnesty International a mis en place une pétition. Retrouvez davantage d'informations sur cette page.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top